Violence dans le football à l'étranger

Forum de discussion sur le football étranger
Avatar du membre
Bastoon1
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5628
Enregistré le : 19.08.2007 21:41
Localisation : Uvrier/Sion

Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Bastoon1 » 01.02.2012 20:54

Je me permets d'ouvrir ce topic par cette bien triste nouvelle... Mais où est le sport....???
La goutte d'eau qui fera déborder le vase sur le continent africain au niveau de la sécurité ??? :-(
http://www.20min.ch/ro/news/monde/story ... s-21402641
Reposez tous en paix...


SION EST
buffon
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 10319
Enregistré le : 17.06.2007 20:41
Place au stade : gradin nord
Localisation : Valais central

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar buffon » 01.02.2012 21:13

mtn les égyptiens ne se défoulent plus sur la plâce centrale mais dans un stade de foot......
Avatar du membre
Dragons007
Posteur régulier
Posteur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 13.08.2011 11:34
Place au stade : Gradin Nord

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Dragons007 » 01.02.2012 21:23

Ouai triste :-(
ça va être un des affrontements les plus violents entre supporters avec celui de Heysel... :nul:
La vitesse de la lumière étant supérieure à la vitesse du son, bien des gens ont l'air brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche... :siffle:
Avatar du membre
al-skweek
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 4099
Enregistré le : 18.04.2006 14:56
Localisation : KOP RACLETTE
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar al-skweek » 01.02.2012 22:17

En même temps ce n'est pas surprenant. Si vous aviez lu les articles concernants les ultras égyptiens dans la révolution, on sentait bien que la sécurité ne dépendait que de la volonté de ces derniers finalement.

Triste qu'il y ait des morts
Si vous perdez la finale, vous serez donc le principal responsable?
"Oui. Ce ne sera ni Zeidler ni Fournier. En cas de défaite le 25 mai, j’assumerai la responsabilité de ce résultat. " CC, 12.05.2017
Avatar du membre
Trilu
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 8803
Enregistré le : 19.01.2004 18:08
Place au stade : GN
Localisation : GN

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Trilu » 02.02.2012 07:33

Il y à plus que de simple violence après un match de foot, la politique s'en mêle et ils commencent déjà à s'accuser parmi.

Franchement je ne vois pas d'un bon œil les années à venir dans ce pays, la révolution était une chose mais la reconstruction en est une autre et sera très longue :snif:
La liste de leurs bourdes et leurs classement UEFA rappellent que nos arbitres ne sont pas malhonnêtes, juste médiocres.
Avatar du membre
alexx
Membre potentiel du club
Membre potentiel du club
Messages : 330
Enregistré le : 18.05.2009 09:28
Place au stade : Gradin Nord
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar alexx » 02.02.2012 07:59

Ca a l'air de biens plus tourner autour de la politique qu'autre chose... triste d'en arriver la !
L'exigence mène à la perfection.
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 02.02.2012 08:17

Egypte: au moins 74 morts après un match de football

Au moins 74 personnes sont mortes mercredi soir et des centaines ont été blessées dans des violences après un match de football entre deux équipes égyptiennes à Port-Saïd, amenant l'armée à se déployer dans la ville. Ce bilan, encore provisoire, en fait l'un des matches les plus meurtriers de l'histoire du football.

Le ministre de l'Intérieur Mohammed Ibrahim a assuré que "la majorité des personnes tuées ont été écrasées" dans les mouvements de foule. Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Sepp Blatter, s'est lui déclaré "très choqué" et a parlé d'un "jour sombre".

Des supporteurs se sont affrontés à coups de poings, et selon des sources médicales, plusieurs sont morts ou ont été blessés à l'arme blanche.

Pierres et bouteilles
Les heurts ont commencé après que l'arbitre eut sifflé la fin du match au cours duquel Al-Masry a fait subir à Al-Ahly, un des meilleurs clubs d'Egypte, sa première défaite (3-1) de la saison, à la 17e journée du championnat national.

Des centaines de supporteurs d'Al-Masry, un club de Port-Saïd, ont envahi le terrain et ont commencé à lancer des pierres et des bouteilles contre ceux d'al-Ahly, une équipe du Caire, déclenchant les violences, selon des témoins.

Les heurts ont également fait 248 blessés, a indiqué le ministère de l'Intérieur. La police a indiqué avoir arrêté 47 personnes.
Réunion de crise

Les services de sécurité ont assuré que les policiers anti-émeutes étaient présents en nombre suffisant, mais qu'ils n'ont pas voulu s'interposer en raison de consignes de modération diffusées après des manifestations meurtrières au Caire en novembre et décembre.

Les Frères musulmans, grands vainqueurs des dernières élections législatives, ont accusé les partisans du président déchu Hosni Moubarak d'être responsables des violences.

(ats / 02.02.2012 07h17)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
InterFcSion
Buveur d'eau
Buveur d'eau
Messages : 2166
Enregistré le : 29.11.2006 16:19
Localisation : Uvrier
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar InterFcSion » 02.02.2012 09:40

Ils sont malade ces gens... ils tuent des gens même pour un match de foot. Ils n'ont aucune consciente de la vie!!!
Fier d'être valaisan...Fc Sion pour toujours...
Fier d'être interiste...Inter pour toujours...
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 02.02.2012 10:25

Egypte/football: la Bourse du Caire dévisse de 4,6% après les violences

LE CAIRE - La Bourse du Caire a perdu 4,6% en cours de séance jeudi matin à la suite des affrontements meurtriers la veille après un match de football à Port-Saïd (nord).

L'indice de référence EGX-30 est tombé de 4.688 points à l'ouverture à 4.471 en milieu de matinée.

Au moins 74 personnes sont mortes et des centaines ont été blessées dans des violences qui ont éclaté mercredi soir après que l'arbitre eut sifflé la fin du match entre les équipes égyptiennes Al-Masry et Al-Ahly.

Des centaines de supporteurs d'Al-Masry, un club de Port-Saïd, ont envahi le terrain et lancé des pierres et des bouteilles en direction de ceux d'Al-Ahly, une équipe du Caire.

La télévision d'Etat a annoncé le déploiement de l'armée dans cette ville située à l'entrée nord du canal de Suez pour éviter de nouveaux affrontements entre supporteurs. La police a de son côté indiqué avoir arrêté 47 personnes.

(©AFP / 02 février 2012 10h14)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
Red Pznan
Posteur régulier
Posteur régulier
Messages : 30
Enregistré le : 30.01.2012 23:07
Localisation : Sion

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Red Pznan » 02.02.2012 11:09

Effectivement c'est incroyable d'en être arrivé là. Je ne pense pas que ces incidents auraient eu lieu dans l'ancien régime ou en tout cas pas de cette ampleur. La liberté a du bon mais encore faut-il s'y habituer et savoir la canaliser. Ce qui était au début qu'un simple match de football se transforme en une grosse affaire politique. Bonne chance à eux pour la reconstruction du pays.
Avatar du membre
Dragons007
Posteur régulier
Posteur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 13.08.2011 11:34
Place au stade : Gradin Nord

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Dragons007 » 02.02.2012 12:52

C'est vraiment débile de confondre sport et politique.
Les supporters d'Al-Ahly ont été enfermé dans le stade... :doh:

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/15803898
La vitesse de la lumière étant supérieure à la vitesse du son, bien des gens ont l'air brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche... :siffle:
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 02.02.2012 13:57

Egypte/football: l'UE demande une enquête indépendante sur les violences

BRUXELLES - L'Union européennne a demandé jeudi l'ouverture d'une enquête indépendante pour déterminer les causes des violences survenues dans la ville égyptienne de Port-Saïd (nord), où au moins 74 personnes sont mortes dans des violences après un match de football.

J'espère qu'une enquête immédiate et indépendante fera la lumière sur les causes de ce tragique événement, a affirmé la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, dans un communiqué.

Comme tous les sports, le football peut donner lieu à des passions intenses, mais les événements que nous avons vus au stade sont totalement inacceptables, a affirmé pour sa part la commissaire chargée des Sports, Androulla Vassilliou.

Les violences ont éclaté mercredi soir après que l'arbitre eut sifflé la fin du match entre les équipes égyptiennes Al-Masry et Al-Ahly. Des centaines de supporteurs d'Al-Masry, un club de Port-Saïd, ont alors envahi le terrain et ont commencé à lancer des pierres et des bouteilles contre ceux d'Al-Ahly, une équipe du Caire.

Au moins 74 personnes sont mortes et des centaines ont été blessées.

La télévision d'Etat a annoncé le déploiement de l'armée dans cette ville située à l'entrée nord du canal de Suez pour éviter de nouveaux affrontements entre supporteurs. La police a de son côté indiqué avoir arrêté 47 personnes.

(©AFP / 02 février 2012 13h08)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 02.02.2012 13:58

Egypte: démission du gouverneur de Port-Saïd, fédération de foot limogée

Le Caire - Le Premier ministre égyptien Kamal al-Ganzouri a annoncé jeudi le limogeage de la direction de la fédération égyptienne de football et la démission du gouverneur de Port-Saïd après les violences qui ont fait 74 morts à l'issue d'un match de football dans cette ville.

M. al-Ganzouri a indiqué devant le Parlement, réuni en session extraordinaire, que le gouverneur de Port-Saïd (nord) avait démissionné et que sa démission a été acceptée.

Il a également annoncé le limogeage du président et des membres du conseil de la fédération, précisant qu'ils seraient interrogés sur les évènements de mercredi.

M. al-Ganzouri a confirmé que le directeur de la sécurité de Port-Saïd, Essam Samak, avait été démis de ses fonctions et que les autres responsables de la sécurité dans la ville avaient été suspendus.

Les violences ont commencé mercredi soir après le coup de sifflet final du match au cours duquel Al-Masry, un club de Port-Saïd, a fait subir à Al-Ahly sa première défaite (3-1) de la saison, à la 17e journée du championnat national.

Des centaines de supporteurs d'Al-Masry ont alors envahi le terrain et ont commencé à lancer des pierres et des bouteilles contre ceux d'al-Ahly. Soixante-quatorze personnes ont été tuées et des centaines blessées, un bilan qui fait de ce match l'un des plus meurtriers de l'histoire du football.

(©AFP / 02 février 2012 13h27)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
fidel
Adorateur initié
Adorateur initié
Messages : 1290
Enregistré le : 24.02.2004 16:02
Localisation : Matran

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar fidel » 02.02.2012 15:47

21.05.2006 - SOS
Avatar du membre
InterFcSion
Buveur d'eau
Buveur d'eau
Messages : 2166
Enregistré le : 29.11.2006 16:19
Localisation : Uvrier
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar InterFcSion » 02.02.2012 16:13

Des animaux quoi!!
Fier d'être valaisan...Fc Sion pour toujours...

Fier d'être interiste...Inter pour toujours...
Avatar du membre
Trilu
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 8803
Enregistré le : 19.01.2004 18:08
Place au stade : GN
Localisation : GN

Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Trilu » 02.02.2012 16:37

InterFcSion a écrit :Des animaux quoi!!

sauf que les animaux ne tue que pour manger
La liste de leurs bourdes et leurs classement UEFA rappellent que nos arbitres ne sont pas malhonnêtes, juste médiocres.
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 02.02.2012 16:42

Egypte/football: la Bourse du Caire clôture à -2,2 % après les violences

LE CAIRE - La Bourse du Caire a clôturé en baisse de 2,2% jeudi à la suite des affrontements meurtriers la veille après un match de football à Port-Saïd (nord).

L'indice de référence EGX-30 est tombé de 4.688 points à l'ouverture à 4.471 en milieu de matinée, soit une chute de 4,6%. Il a ensuite repris un peu de terrain pour finir la séance à 4.584 points, en recul de 2,2% par rapport à la veille.

Au moins 74 personnes sont mortes et des centaines ont été blessées dans des violences qui ont éclaté mercredi soir après que la fin d'un match de football entre les équipes égyptiennes Al-Masry et Al-Ahly.

Des centaines de supporteurs d'Al-Masry, un club de Port-Saïd, ont envahi le terrain et lancé des pierres et des bouteilles en direction de ceux d'Al-Ahly, une équipe du Caire.

De nombreux témoins et responsables politiques ont pointé du doigt l'inertie des forces de l'ordre et les failles du dispositif de sécurité, mettant sur la sellette le pouvoir militaire et le gouvernement du Premier ministre Kamal al-Ganzouri.

(©AFP / 02 février 2012 15h36)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
seb
Posteur invétéré
Posteur invétéré
Messages : 257
Enregistré le : 31.03.2006 10:56
Place au stade : Gradin nord
Localisation : LIGURIA

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar seb » 03.02.2012 06:22

Ça sent le règlement de compte de l armée contre les ultras du Caire.. Et d instaurer un climat de terreur pour garder l état d urgence.. Y a eu une manifestation suite a ce match hier soir au Caire.


LE MONDE 2.02.2012
Au moins 74 personnes ont trouvé la mort et un millier d'autres ont été blessées mercredi 1er février en Egypte lors de violences en marge d'un match de football à Port-Saïd, où l'incapacité des forces de sécurité à maintenir l'ordre a suscité de vives réactions de colère. Les violences ont éclaté à la fin d'un match remporté 3-1 par l'équipe locale d'Al-Masry contre le club cairote d'Al-Ahli, l'une des formations les plus titrées du football égyptien. La plupart des victimes ont été piétinées dans les bousculades provoquées par la panique ou ont chuté des gradins, ont rapporté des témoins.

"Le bilan s'élève à 74 morts", a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué, tandis que des sources médicales assurent que des policiers figurent parmi les victimes. La police a confirmé l'arrestation de 47 personnes, et la télévision d'Etat annonçait le déploiement de l'armée dans cette ville à l'entrée nord du canal de Suez pour "éviter de nouveaux affrontements" entre supporteurs. Les incidents ont également fait 248 blessés, selon le ministère de l'intérieur, alors que des hôpitaux ont fait état de centaines de blessés. Plusieurs dizaines d'ambulances ont été envoyées vers Port-Saïd en provenance des villes d'Ismaïlia et de Suez, et deux hélicoptères militaires ont été mobilisés pour transporter les blessés vers des hôpitaux militaires, et récupérer des joueurs d'Al-Ahli et certains de leurs supporteurs.

"C'est malheureux et profondément affligeant. Il s'agit de la plus grande catastrophe de l'histoire du football égyptien", a commenté M. Cheïha, vice-ministre de la santé. Le ministre de l'intérieur, Mohammed Ibrahim, a assuré que "la majorité des personnes tuées ont été écrasées" dans les mouvements de foule. Une séance extraordinaire a été convoquée au Parlement par le président de l'Assemblée du peuple, l'islamiste Saad Al-Katatni, pour jeudi 11 heures, heure locale, ont rapporté les médias d'Etat. Une réunion de crise a également été convoquée par le gouvernement égyptien jeudi, et le parquet a ordonné l'ouverture d'une enquête, selon des sources judiciaires.

Jeudi, le Premier ministre égyptien Kamal al-Ganzouri a annoncé la démission du gouverneur de Port-Saïd et le "limogeage du président et des membres du conseil de la fédération" égyptienne de football, précisant que ces derniers seraient interrogés sur les évènements de mercredi. Le directeur de la sécurité de la ville, Essam Samak, a également été démis de ses fonctions, a indiqué l'agence officielle Mena. Tous les matches de première division du championnat égyptien ont été annulés mercredi.

BOUSCULADES ET PIÉTINEMENTS

Les violences ont éclaté à la fin d'un match remporté 3-1 par l'équipe locale d'Al-Masri contre le club d'Al-Ahli, l'une des formations les plus titrées du football égyptien. D'après des témoins, les troubles ont débuté lorsque des supporteurs visiteurs ont déployé des banderoles injurieuses à l'égard de Port-Saïd. Un supporteur d'Al-Ahli armé d'une barre de fer serait ensuite descendu sur le terrain, avant que les supporteurs locaux d'Al-Masri ne descendent à leur tour sur la pelouse. Les images de télévision montrent des supporteurs du club d'Al-Masry envahir la pelouse et poursuivre les joueurs adverses. Un petit groupe de policiers anti-émeutes tentent de former une haie pour protéger les joueurs d'Al-Ahli mais semblent totalement débordés tandis que les supporteurs continuent de frapper à coups de pieds et de poings les joueurs tentant de fuir. D'autres membres des forces de l'ordre semblent eux se désintéresser totalement des événements.

"Ce n'est pas du football. C'est la guerre et des gens meurent sous nos yeux. Il n'y avait aucun dispositif de sécurité, pas d'ambulances, a réagi un joueur d'Al-Ahli, Mohamed Abo Treika, interrogé par la chaîne de télévision de son club. Je demande l'annulation du championnat. C'est une situation horrible et on ne pourra jamais oublier la journée d'aujourd'hui." "Il y a des morts sur le sol ! Il y a des morts dans les vestiaires ! Je ne jouerai plus au football tant que justice ne sera pas faite", s'est exclamé un joueur d'Al-Ahly, Emad Meteab, sur la chaîne de télévision de l'équipe.


LES ULTRAS VISÉS ?

Les services de sécurité ont assuré que les policiers anti-émeute étaient présents en nombre suffisant, mais qu'ils n'ont pas voulu s'interposer en raison de consignes de modération diffusées après des manifestations meurtrières au Caire en novembre et décembre 2011. Mais des responsables politiques ont au contraire dénoncé l'absence de sécurité entourant cette rencontre et accusé les militaires au pouvoir en Egypte depuis la chute d'Hosni Moubarak d'avoir permis, sinon provoqué, cette tragédie par incurie ou par calcul.

Pour certains, les violences auraient été déclenchées sciemment pour punir les Ultras d'Al-Ahli, un groupe de supporters du club du Caire dont l'expérience des confrontations avec les forces de l'ordre a servi il y a un an, au plus fort des journées révolutionnaires (lire l'article "Egypte : génération ultras"). Ces supporters du club cairote avait notamment organisé la riposte à la charge des partisans de Moubarak, à dos de dromadaires et de chevaux, le 2 février 2011. "Ce qui s'est produit est une vengeance contre les Ultras en raison de leur rôle joué lors de la révolution", a indiqué pour sa part le candidat à l'élection présidentielle Hamdeen Sabahy. "Pour la première fois dans l'histoire des rencontres entre ces deux équipes, nous n'avons pas vu de policiers ou de membres des services de sécurité. La police a quitté le stade, votre complot apparaît au grand jour", fustige le groupe UTS (Ultras de la Place Tahrir) dans un communiqué, qui s'est rapidement propagé sur Internet.

ACCUSATIONS POLITIQUES

Les Frères musulmans, première force politique au Parlement nouvellement élu, ont vu derrière ces violences une "main invisible" et dit redouter que "certains officiers punissent le peuple en raison de la révolution qui les a privés de leur capacité à agir en tyran et qui a réduit leurs privilèges". "Cela confirme qu'une planification invisible se trouve derrière ce massacre injustifié. Les autorités ont été négligentes", ajoute la confrérie islamiste sur son site internet. "A bas le régime militaire !", ont scandé des milliers d'Egyptiens qui se sont regroupés à la gare centrale du Caire, où revenaient les supporters qui s'étaient rendus à Port-Saïd pour le match.

Albadri Farghali, représentant de Port-Saïd au Parlement, a accusé les autorités et les forces de sécurité d'avoir favorisé ce drame en leur reprochant des liens persistants avec l'ancien régime. "Les forces de sécurité ont fait cela ou l'ont laissé se produire. Les hommes de Moubarak sont toujours au pouvoir. Le chef du régime est tombé mais tous ses hommes sont toujours en place, a-t-il hurlé, interrogé par téléphone en direct à la télévision. "Où est la sécurité ? Où est le gouvernement ?" Le député libéral Amr Hamzawi a appelé de son côté au limogeage immédiat du ministre de l'intérieur, de même qu'à celui du gouverneur et du chef de la sécurité de Port-Saïd.  Le Premier ministre égyptien Kamal al-Ganzouri a annoncé jeudi avoir accepté la démission du gouverneur de Port-Saïd après les violences ajoutant que l'égyptien Kamal al-Ganzouri a annoncé le limogeage de la direction de la fédération égyptienne de football.

Le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, qui dirige le Conseil suprême des forces armées (CSFA) au pouvoir, a promis que les responsables des violences seraient traqués et jugés. "Ce genre d'événements peut se produire partout dans le monde mais nous ne laisserons pas les responsables s'en sortir", a-t-il déclaré sur l'antenne de la chaîne de télévision sportive appartenant au club d'Al-Ahli, une des deux équipes impliquées dans le drame. "L'Egypte sera stable", a promis le maréchal Tantaoui. "Nous avons une feuille de route pour transférer le pouvoir à des civils élus. Quiconque prépare l'instabilité en Egypte échouera", a-t-il dit. Mais ses promesses n'ont pas apaisé la colère publique dans un pays qui, un an après la chute de Moubarak, reste le théâtre d'actes répétés de violences meurtrières.
Old Bastards Sion - Constantin dégage
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 15.03.2012 16:04

Egypte/drame du football: 75 personnes poursuivies, dont 9 policiers

LE CAIRE - Le procureur général d'Egypte a annoncé jeudi avoir lancé des poursuites contre 75 personnes, dont neuf policiers et trois responsables du club de football al-Masry, après des émeutes qui avaient fait plus de 74 morts à l'issue d'un match à Port-Saïd (nord).

Une enquête parlementaire a mis en cause la négligence de la police, l'accusant d'avoir sous-estimé la possibilité d'affrontements dans le stade de Port-Saïd alors même que des supporteurs avaient quitté le stade parce qu'ils redoutaient des violences.

Deux des personnes poursuivies sont des adolescents qui seront présentés à une tribunal pour mineurs, a précisé le procureur dans un communiqué.

Les violences au stade de Port-Saïd ont commencé après le coup de sifflet final du match le 1er février, à l'issue duquel Al-Masry, un club de Port-Saïd, avait fait subir sa première défaite de la saison (3-1) à Al-Ahly, une prestigieuse équipe du Caire.

Des centaines de supporteurs d'Al-Masry ont envahi le terrain et lancé des pierres et des bouteilles en direction de ceux d'Al-Ahly.

Des milliers de supporteurs fanatiques d'Al-Ahly, les Ahly Ultras, ont manifesté jeudi pour réclamer justice pour leurs camarades tués, dont ils brandissaient des portraits, et fustiger l'armée, au pouvoir depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

Les violences de Port-Saïd ont en effet relancé la contestation contre l'armée, de nombreux témoins et responsables politiques pointant du doigt l'inertie des forces de l'ordre et les failles du dispositif de sécurité.

Vêtus pour la plupart de noir ou de rouge, les couleurs du club, les manifestants ont aussi réclamé une restructuration des forces de police, auxquelles ils s'étaient souvent heurtés bien avant le drame de Port-Saïd, en scandant: Le peuple veut l'épuration du ministère de l'Intérieur.

Dans les cinq jours qui ont suivi le drame, des milliers de personnes avaient déjà défilé contre les forces de l'ordre, et des violences entre policiers et manifestants avaient fait 16 morts au Caire et à Suez (nord).

(©AFP / 15 mars 2012 13h50)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
seb
Posteur invétéré
Posteur invétéré
Messages : 257
Enregistré le : 31.03.2006 10:56
Place au stade : Gradin nord
Localisation : LIGURIA

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar seb » 19.03.2012 19:33

Grèce: Panathinaïkos-Olympiakos arrêté à cause d'incidents violents
(AFP)

ATHENES — Le derby athénien du Championnat de Grèce de football Panathinaïkos-Olympiakos a été interrompu à la 83e minute en raison de violences des supporteurs du "Pana", au cours desquelles quatre policiers ont été blessés, dont deux sérieusement, dimanche au stade Olympique.
Quatre policiers ont été blessés, dont deux sérieusement et 57 personnes appréhendées dont six en possession de fumigènes, lors des premiers incidents opposant des hooligans aux forces de l'ordre survenus à la mi-temps et qui ont provoqué le retard de 45 minutes du coup d'envoi de la seconde période, selon la police.
A sept minutes de la fin de la partie, les violences ont repris dans les tribunes et duré environ une demi-heure. Des dizaines de hooligans ont lancé des fumigènes, brisé des sièges en plastique et aspergé les forces anti-émeutes avec le contenu des extincteurs. Ceux-ci ont répliqué en tirant des bombes de gaz lacrymogène.
Près de la Porte 5 du stade, des chaises en plastique ont été enflammées, nécessitant l'intervention des pompiers.
L'arbitre, Tasos Kakos, de ce choc au sommet de la 25e journée entre l'Olympiakos, le leader, et son dauphin le Panathinaïkos, devant la reprise des violences a alors immédiatement interrompu la rencontre puis décidé d'arrêter définitivement la partie.
A cet instant, l'Olympiakos, l'équipe "visiteuse", menait 1-0 après un but du Français Djamel Abdoun à la 51e minute, devant environ 60.000 spectateurs dont ne faisaient pas partie les supporteurs de l'Olympiakos, interdits d'entrée au stade pour cette rencontre.
Old Bastards Sion - Constantin dégage
Avatar du membre
Dragons007
Posteur régulier
Posteur régulier
Messages : 27
Enregistré le : 13.08.2011 11:34
Place au stade : Gradin Nord

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Dragons007 » 24.03.2012 10:47

Egypte: nouvelles violences liées au football à Port-Saïd

IRIB-Une personne a été tuée par balles et 18 autres ont été blessées dans la nuit de vendredi à samedi lors d'affrontements entre les forces de l'ordre égyptiennes et les supporters d'Al-Masry. Ces derniers se sont montrés furieux de la suspension de leur club à la suite du drame du 1er février à Port-Saïd.

La Fédération égyptienne de football a annoncé qu'Al-Masry, le club de Port-Saïd, était suspendu deux ans et que son stade serait fermé pendant trois ans. Ces sanctions ont été prises en raison de la mort de 74 personnes le 1er février dans des violences qui ont éclaté dans ce stade après un match contre le club d'Al-Ahli.
La vitesse de la lumière étant supérieure à la vitesse du son, bien des gens ont l'air brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche... :siffle:
Avatar du membre
Trilu
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 8803
Enregistré le : 19.01.2004 18:08
Place au stade : GN
Localisation : GN

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Trilu » 12.08.2012 15:47

Luisao met l'arbitre KO

Le joueur de football du Benfica Luisao s'est rendu coupable d'une poussée envers l'arbitre de la rencontre amicale entre son club et le Fortuna Dusseldorf, samedi en Allemagne.[size=200]

A la 40e minute, l'arbitre Christian Fischer venait de siffler un tacle très appuyé du Portugais Javi Garcia, quand Luisao, capitaine du Benfica, a voulu empêcher l'arbitre d'exclure son équipier et a eu un léger contact avec l'homme en noir. Ce dernier s'est retrouvé au sol, bras et jambe écartés, comme lors d'un solide KO.

Après quelques minutes, l'arbitre est rentré aux vestiaires pour se faire soigner, tandis que les joueurs étaient restés sur le terrain. Dix minutes plus tard, Fischer a laissé entendre qu'il ne reprendrait plus les commandes de la rencontre, qui s'est donc soldée sur un nul 0-0.


[video]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=l2s13nGz_So#![/video]
La liste de leurs bourdes et leurs classement UEFA rappellent que nos arbitres ne sont pas malhonnêtes, juste médiocres.
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 27.08.2012 19:43

Football: l'Etoile sportive du Sahel disqualifiée de la Ligue des champions africaine

LE CAIRE — La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé lundi avoir disqualifié l'Etoile sportive du Sahel de la Ligue des champions en raison d'incidents qui ont obligé l'arbitre à arrêter la rencontre opposant l'Etoile et l'Espérance sportive de Tunis.

La rencontre, disputée le 18 août à Sousse et comptant pour la 4e journée de la phase de poules de la C1 africaine, avait été interrompue à de nombreuses reprises (jets d'objets divers et envahissement du terrain) avant d'être définitivement arrêtée à la 69e minute alors que l'Espérance, championne d'Afrique en titre, menait 0-2.

Tous les résultats préalablement obtenus par l'ESS au sein du groupe A sont annulés et le classement est désormais limité aux résultats obtenus entre les trois autres équipes du groupe: Espérance de Tunis (Tunisie), Sunshine Stars (Nigeria) et ASO Chlef (Algérie).

Selon la règlement de l'instance dirigeante du football africain, l'ESS pourrait être plus lourdement sanctionnée par la suite.

Ces événements jettent un voile encore plus trouble sur le football tunisien, dont le championnat local se déroule d'ores et déjà à huis clos.

(Sipa / 27.08.2012 16h40)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 28.08.2012 13:44

Football: PAOK Salonique et Rapid Vienne sanctionnés par l'UEFA

NYON, Suisse (Sipa) — Le PAOK Salonique et le Rapid Vienne ont été sanctionnés mardi par l'UEFA, à la suite d'incidents lors du match les opposant en Ligue Europa. Les deux clubs sont "disqualifiés d'une compétition en cours et/ou exclus de la prochaine compétition pour laquelle ils se qualifieront au cours des cinq années à venir", précise l'instance dirigeante dans un communiqué.

Le club grec a été sanctionné pour le mauvais comportement de ses supporters (incidents entre spectateurs, envahissement du terrain, jet de projectiles et de fumigènes) et une organisation défaillante. Le PAOK, qui s'est également vu infliger une amende de 150.000 euros, devra jouer ses trois prochaines rencontres en compétition européenne à huis clos.

Les Autrichiens, qui ont aussi écopé d'une amende de 75.000 euros et d'un match à huis clos, sont quant à eux jugés pour le mauvais comportement de ses supporters (incidents entre spectateurs, jet de projectiles et de fumigènes).

Les suspensions des deux clubs sont assorties d'un sursis de trois ans.

Cette sanction ne s'applique pas au barrage retour, prévu jeudi à Vienne. Le PAOK mène 2-1 à l'issue du match aller.

(Sipa / 28.08.2012 12h58)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
Bastoon1
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5628
Enregistré le : 19.08.2007 21:41
Localisation : Uvrier/Sion

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Bastoon1 » 28.08.2012 20:08

[video]http://www.youtube.com/watch?v=P0xbNhUBbeU&feature=related[/video]
Assez impressionnant les images !!! :terro: :terro:
SION EST
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6596
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar nufc » 10.09.2012 16:30

Football: sanctionné par l'UEFA, le Rapid de Vienne fait appel

NYON, Suisse (Sipa) — Le Rapid de Vienne a fait appel lundi de la sanction infligée par l'instance de contrôle et de discipline de l'UEFA après les incidents qui ont émaillé le barrage aller de la Ligue Europa face aux Grecs du PAOK Salonique, indique l'UEFA dans un communiqué.

Le club autrichien avait reçu une amende de 75.000 euros et devra disputer son prochain match en compétition de l'UEFA à huis clos. La sanction ne s'appliquait pas au match retour de ces barrages à Vienne le 30 août. Le Rapid s'est imposé 3-0 et s'est qualifié pour la phase de groupes, où il affrontera Rosenborg, le Bayer Leverkusen et le Metalist Kharkiv.

"Le Rapid sera également disqualifié d'une compétition en cours et/ou exclu de la prochaine compétition pour laquelle il se qualifiera au cours des cinq années à venir. Cette suspension est assortie d'un sursis de trois ans", a expliqué l'instance dirigeante du football européen.

L'instance d'appel de l'UEFA se réunira vendredi.

(Sipa / 10.09.2012 15h32)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
buffon
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 10319
Enregistré le : 17.06.2007 20:41
Place au stade : gradin nord
Localisation : Valais central

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar buffon » 27.09.2012 20:27

La violence dans les stades continue à gagner du terrain en Russie. Mercredi soir, la rencontre des seizièmes de finale de la Coupe nationale entre le Torpedo et le Dinamo Moscou n'est pas allée à son terme en raison d'échauffourées entre les supporters des deux clubs.

Chaud comme la braise, les pseudos supporters des deux équipes avaient déjà commencé à se bagarrer avant la rencontre, provoquant l'interpellation d'une vingtaine de personnes, puis ont continué pendant le match avec un échange de jets de fumigènes et de pétards. L'arbitre avait arrêté la rencontre quelques minutes en première période avant de l'interrompre définitivement au retour des vestiaires après la réduction du score du Torpedo (1-2). Triste réalité... (Avec AFP,
Avatar du membre
Bastoon1
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5628
Enregistré le : 19.08.2007 21:41
Localisation : Uvrier/Sion

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Bastoon1 » 13.10.2012 18:01

France - Japon :
126 Ultras Parisiens interpellés au Stade de France vendredi soir ont profité du match amical de l'équipe de France pour manifester contre la politique menée par le club parisien depuis deux ans. Installés en tribune Sud ont chanté tout au long des 45 premières minutes, réclamant "Liberté pour les Ultras", ou chantant "Paris c'est nous".En deuxième période, ils ont allumé des fumigènes et pots de fuméeet ont déployé des banderoles. "QFC Des Ultras a Paris", "Le Foot N'est pas Une marchandise","A.C.A.B.","Nous supporters on sera toujours la","Paris c'est nous","Notre passion est plus forte que votre répression".

[video]http://www.youtube.com/watch?v=c7XdB02c3II[/video]
SION EST
Avatar du membre
seb
Posteur invétéré
Posteur invétéré
Messages : 257
Enregistré le : 31.03.2006 10:56
Place au stade : Gradin nord
Localisation : LIGURIA

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar seb » 14.10.2012 11:02

Match arrêté après de violents incidents

Le match de barrages retour à la CAN-2013 Sénégal-Côte d'Ivoire a été «définitivement» arrêté après une suspension en raison d'incidents au stade qui ont fait près de dix blessés, dont un ministre.

http://www.20min.ch/ro/sports/football/ ... s-15181137
Old Bastards Sion - Constantin dégage
Avatar du membre
Marat'
Membre novice
Membre novice
Messages : 565
Enregistré le : 25.02.2011 10:50
Localisation : Avec les gens du voyage

Re: Violence dans le football à l'étranger

Messagepar Marat' » 15.10.2012 18:57

Article sur la manifestation ultras de samedi à Montpellier :

http://www.sofoot.com/on-etait-a-la-man ... 62723.html

Je savais pas trop où mettre. En tout cas très bon article qui change des 90% des torchons qu'on peut lire ici ou là..
Vivre libre ou mourir !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité