Histoire du FC Sion

Forum de discussion sur le FC Sion
zico
Devin
Devin
Messages : 1969
Enregistré le : 13.09.2011 15:32

Re: Histoire du FC Sion

Message par zico »

En tout cas il y avait des valaisans sur le terrain et des excellents étrangers ... ça jouait au foot et il y avait de l envie et de l engagement .. chose qui a disparu depuis des lustres.. quand on voit ça et la m**** que nous avons depuis des années il y a de quoi attraper le cafard...


Avatar du membre
Sawyer
Invocateur
Invocateur
Messages : 1724
Enregistré le : 07.08.2013 16:01

Re: Histoire du FC Sion

Message par Sawyer »

zico a écrit :
03.05.2020 17:38
ça jouait au foot et il y avait de l envie et de l engagement .. chose qui a disparu depuis des lustres.. quand on voit ça et la m**** que nous avons depuis des années il y a de quoi attraper le cafard...
Ça c'est clair, la comparaison n'est franchement pas très flatteuse pour les joueurs de ces dernières années.
L'espoir fait vivre
Avatar du membre
Trilu
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 9428
Enregistré le : 19.01.2004 18:08
Place au stade : GN
Localisation : GN

Re: Histoire du FC Sion

Message par Trilu »

Ce qui me surprend le plus c’est la détermination qu’avait les joueurs, le jeu était certes bien plus lents et moins athlétique, mais la qualité technique était très bonne.
« Les joueurs qui jouent pour l’argent ne s’impliqueront jamais autant que ceux qui jouent pour l’amour du jeux » The English Games
Avatar du membre
bouryves
Modérateur
Modérateur
Messages : 8717
Enregistré le : 12.02.2006 09:57

Re: Histoire du FC Sion

Message par bouryves »

Le président sur le banc, ça faisait moins débat à l époque lol
Contre les supporters modernes qui prennent en otage et tuent le football
18.02.16 antoinette : "Belle équipe ce Braga" :cligner: ^^D ^^D ^^D ^^D #-)
Avatar du membre
al-skweek
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 4429
Enregistré le : 18.04.2006 14:56
Localisation : KOP RACLETTE

Re: Histoire du FC Sion

Message par al-skweek »

On voit quand même que le niveau de jeu a énormément progressé depuis 30 ans (,de manière globale) mais les émotions ont suivi un chemin inverse.
Si vous perdez la finale, vous serez donc le principal responsable?
"Oui. Ce ne sera ni Zeidler ni Fournier. En cas de défaite le 25 mai, j’assumerai la responsabilité de ce résultat. " CC, 12.05.2017
Avatar du membre
Trilu
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 9428
Enregistré le : 19.01.2004 18:08
Place au stade : GN
Localisation : GN

Re: Histoire du FC Sion

Message par Trilu »

Quand tu penses qu’il y avait deux champions du monde sur le terrain, c’est juste inimaginable actuellement.
« Les joueurs qui jouent pour l’argent ne s’impliqueront jamais autant que ceux qui jouent pour l’amour du jeux » The English Games
Avatar du membre
Sedunum
Adorateur initié
Adorateur initié
Messages : 1283
Enregistré le : 14.05.2010 11:21

Re: Histoire du FC Sion

Message par Sedunum »

zico a écrit :
03.05.2020 17:38
En tout cas il y avait des valaisans sur le terrain et des excellents étrangers ... ça jouait au foot et il y avait de l envie et de l engagement .. chose qui a disparu depuis des lustres.. quand on voit ça et la m**** que nous avons depuis des années il y a de quoi attraper le cafard...

autant les mecs se battaient et donnaient leurs tripes sur le terrain autant le niveau à l'air à des années lumières de celui de maintenant. Notre FC Sion actuel leur mettrait une branlée à mon avis. Je sais pas si c'est la tv, mais on a l'impression de voir un match de 2ème ligue (à 2-3 joueurs près). Je crache pas sur ce FC Sion là, mais j'ai l'impression que tout le monde en parle avec une telle nostalgie que c'est absolument pas partial. Le fameux bon vieux temps, tout était mieux et aucune discussions est possible.

Je dis ça tout en étant nostalgique d'une époque où les joueurs avaient de l'envie et jouaient pour l'honneur du blason pour la plupart. Un football où le business était un vague terme anglophone dont on avait entendu parler. Mais je pense quand même que beaucoup idéalise à foison parce que ça leur rappelle leur jeunesse et les bons souvenirs. Exemple typique du passéisme.
CONSTANTIN DÉMISSION !!!
Avatar du membre
georgeslechat
Membre expert
Membre expert
Messages : 826
Enregistré le : 13.10.2006 10:06

Re: Histoire du FC Sion

Message par georgeslechat »

Sedunum a écrit :
03.05.2020 16:52
Ils sont où ceux qui nous disaient que l'ambiance des années 90 étaient incroyables et incomparables à maintenant ? :-|
Franchement jusqu'à maintenant j'ai toujours lu tes posts avec respects mais la tu déconnes royal. C'était juste fantastique, indescriptible. Basta
Mbappé
Membre novice
Membre novice
Messages : 523
Enregistré le : 31.08.2018 19:31

Re: Histoire du FC Sion

Message par Mbappé »

Certains posteurs ont dû regarder les matches du FcSion actuel en différé et en accéléré pour affirmer que nos starlettes 2019-2020 mettraient une branlée à cette équipe de la coupe 1991. Quand je compare le rythme de sénateur de nos joueurs et que je le compare avec ce que j’ai revu aujourd’hui: les sorties tranchantes de Brigger et Geiger, les montées rageuses de Clausen, la classe de Calderon ou de Baljic ...je me demande qui se voile la face!
Non ! ni au plan physique ni au plan technique Et surtout pas au niveau de l’engagement, de la grinta, nos anciens ont à envier quoi que ce soit à nos joueurs actuels..
Avatar du membre
Confucius
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5920
Enregistré le : 18.06.2012 21:43

Re: Histoire du FC Sion

Message par Confucius »

L’équipe de 91 mettrait une belle branlée à celle qu’on a aujourd’hui cela ne fait aucun doute. Que ce soit au niveau technique, au niveau intelligence de jeu ou au niveau engagement il n’y a pas photo.

L’ambiance elle aussi n’est pas comparable. Certes il n’y avait pas de mode chorale, moins d’insultes et pas de fumis mais c’était des vrais encouragements calqués sur ce qui se passe dans le jeu. Un type d’ambiance qui permettait aux joueurs de se surpasser et de renverser des montagnes.
________
- Fedele, Kololli, Crettenand, Ga. Karlen, Lacroix, Ed. Fernandes, Follonier, Gr. Karlen, Morgado : même combat !
- Jacobacci sauveur de notre place en SL (saison 2017-2018) : remerciements et gratitude des supporters !
Eric
Membre potentiel du club
Membre potentiel du club
Messages : 332
Enregistré le : 14.03.2017 19:18
Place au stade : C4

Re: Histoire du FC Sion

Message par Eric »

Mbappé a écrit :
03.05.2020 18:28
Certains posteurs ont dû regarder les matches du FcSion actuel en différé et en accéléré pour affirmer que nos starlettes 2019-2020 mettraient une branlée à cette équipe de la coupe 1991. Quand je compare le rythme de sénateur de nos joueurs et que je le compare avec ce que j’ai revu aujourd’hui: les sorties tranchantes de Brigger et Geiger, les montées rageuses de Clausen, la classe de Calderon ou de Baljic ...je me demande qui se voile la face!
Non ! ni au plan physique ni au plan technique Et surtout pas au niveau de l’engagement, de la grinta, nos anciens ont à envier quoi que ce soit à nos joueurs actuels..
Tellement vrai ! Les posteurs qui critiquent ceux qui y étaient ou dénigrent l’ambiance D’alors étaient où à cette époque ? Quel âge avaient-ils à cette époque ? J’y étais et j’ose l’affirmer haut et fort : c’était mieux avant ! Il y avait de l’émotion ! Pas comme aujourd’hui où on se fout de notre gueule.
Avatar du membre
Sedunum
Adorateur initié
Adorateur initié
Messages : 1283
Enregistré le : 14.05.2010 11:21

Re: Histoire du FC Sion

Message par Sedunum »

haha, on peut insulter vos parents ou votre race pas de soucis, mais alors oser critiquer le FC Sion de l'époque et surtout critiquer le passé, ça NEEEIN. Le passé c'était forcément mieux parce que c'est le passé. Pas de discussion. Vision totalement binaire. Ca m'a toujours fasciné cet esprit de "bommers" a toujours critiqué le présent et a encensé et glorifié le passé comme jamais. "Ah les connards de jeunes sur leur tablette, nous à leur age, blabla"

Je reste persuadé que les joueurs bien qu'emblématique et hargneux, n'ont rien à voir avec les sportifs de nos jours (physiquement, tactiquement, intelligence de jeu etc.) à quelques expressions près. Je dis ça en admirant certains joueurs de l'époque et ayant aucun plaisir à voir le FC Sion 2020. Mais il faut rester objectif.

Concernant les encouragements, on voit que quand Sion perdait et ne touchait pas le ballon, y'avait pas beaucoup de bruits. Alors oui quand tu reviends de 0-2 à 3-2 à une finale de coupe les gens se lâchent, mais ca me semble normal. De là à dire qu'il y avait de l'ambiance de malade, c'est à chacun de tirer sa propre interprétation. Attention, je vais me faire lyncher, mais j'assume totalement mon point de vue. Et encore une fois j'ai regardé avec passion ce match, j'envie ces mecs qui portaient le maillot avec fierté, les gars qui taclaient pour tuer (un match comme ça aujourd'hui c'est minimum 3 rouges), des types auxquelles tu pouvais t'identifier facilement, mais il faut garder les pieds sur terre.
CONSTANTIN DÉMISSION !!!
Mbappé
Membre novice
Membre novice
Messages : 523
Enregistré le : 31.08.2018 19:31

Re: Histoire du FC Sion

Message par Mbappé »

Les mecs jouaient en 1991 selon les règles appliquées en 1991 notamment au niveau dureté des tâcles , possibilité pour le gardien de prendre avec les mains une passe en retrait etc etc..faut pas tout mélanger..ils étaient cela dit bien plus pros que nos joueurs actuels bien que gagnant certainement beaucoup moins..ils donnaient tout ce qu’ils pouvaient même si ce n’était pas toujours brillant...
ce qui est vrai en revanche c’est que souvent lors des finales de coupe et pas seulement, le public était souvent apathique en début de matches, et il fallait presque toujours que l’équipe se réveille sur le terrain pour réveiller les supporters.. au niveau coupe, je sais de quoi je parle les ayant toutes vues yc celle de 1965 ou j’y assistais gamin dans le vieux wankdorf aux bancs de bois..
Avatar du membre
bouryves
Modérateur
Modérateur
Messages : 8717
Enregistré le : 12.02.2006 09:57

Re: Histoire du FC Sion

Message par bouryves »

Confucius a écrit :
03.05.2020 18:40
L’équipe de 91 mettrait une belle branlée à celle qu’on a aujourd’hui cela ne fait aucun doute. Que ce soit au niveau technique, au niveau intelligence de jeu ou au niveau engagement il n’y a pas photo.

L’ambiance elle aussi n’est pas comparable. Certes il n’y avait pas de mode chorale, moins d’insultes et pas de fumis mais c’était des vrais encouragements calqués sur ce qui se passe dans le jeu. Un type d’ambiance qui permettait aux joueurs de se surpasser et de renverser des montagnes.
Amen
Contre les supporters modernes qui prennent en otage et tuent le football
18.02.16 antoinette : "Belle équipe ce Braga" :cligner: ^^D ^^D ^^D ^^D #-)
VibraSion
Posteur accoutumé
Posteur accoutumé
Messages : 171
Enregistré le : 16.02.2017 00:00
Place au stade : Nord

Re: Histoire du FC Sion

Message par VibraSion »

Sedunum a écrit :
03.05.2020 19:00
haha, on peut insulter vos parents ou votre race pas de soucis, mais alors oser critiquer le FC Sion de l'époque et surtout critiquer le passé, ça NEEEIN. Le passé c'était forcément mieux parce que c'est le passé. Pas de discussion. Vision totalement binaire. Ca m'a toujours fasciné cet esprit de "bommers" a toujours critiqué le présent et a encensé et glorifié le passé comme jamais. "Ah les connards de jeunes sur leur tablette, nous à leur age, blabla"

Je reste persuadé que les joueurs bien qu'emblématique et hargneux, n'ont rien à voir avec les sportifs de nos jours (physiquement, tactiquement, intelligence de jeu etc.) à quelques expressions près. Je dis ça en admirant certains joueurs de l'époque et ayant aucun plaisir à voir le FC Sion 2020. Mais il faut rester objectif.

Concernant les encouragements, on voit que quand Sion perdait et ne touchait pas le ballon, y'avait pas beaucoup de bruits. Alors oui quand tu reviends de 0-2 à 3-2 à une finale de coupe les gens se lâchent, mais ca me semble normal. De là à dire qu'il y avait de l'ambiance de malade, c'est à chacun de tirer sa propre interprétation. Attention, je vais me faire lyncher, mais j'assume totalement mon point de vue. Et encore une fois j'ai regardé avec passion ce match, j'envie ces mecs qui portaient le maillot avec fierté, les gars qui taclaient pour tuer (un match comme ça aujourd'hui c'est minimum 3 rouges), des types auxquelles tu pouvais t'identifier facilement, mais il faut garder les pieds sur terre.
En même temps ces dernières finales c’était pas le Brésil non plus. Il y a toujours eu un décalage entre les groupes qui lancent les chants habituels en tentant d’enflammer le truc et le reste du public ne connaissant pas forcément les chants n’étant pas en GN le reste de l’année ou tout simplement pare ce que la finale est le seul match qu’ils voyaient de l’année. L’ambiance s’est toujours débridée en fin de match une fois qu’on était de nouveau dans la partie.
Avatar du membre
supp_séd
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5489
Enregistré le : 15.08.2004 18:39
Localisation : Stade de Tourbillon

Re: Histoire du FC Sion

Message par supp_séd »

al-skweek a écrit :
03.05.2020 17:50
On voit quand même que le niveau de jeu a énormément progressé depuis 30 ans (,de manière globale) mais les émotions ont suivi un chemin inverse.
C’est clair. Je comprends pas qu’on puisse dire que ça jouait mieux à cette époque tellement l’inverse est flagrant. Y a forcément quelque chose de grisant à blâmer l’équipe actuelle en se commémorant de beaux souvenirs. Mais ça se fait au détriment de toute objectivité.
Comme dans tous les autres sports, en 30 ans, les exigences de tous les aspects du football ont énormément évolué. C’est peut-être pour ça qu’on ne verra d’ailleurs pratiquement plus jamais des joueurs de ligues amateurs se révéler sur le tard...

On se retrouve souvent dans des situations de 1 contre 1. Le replacement et le pressing d’équipe sont beaucoup moins intenses. Bien que les adversaires laissent beaucoup plus d’espaces, les joueurs peinent techniquement et physiquement à en tirer profit. Il suffit de voir certains coups-francs pour se rendre compte que les frappes n’ont plus rien à voir avec celles d’aujourd’hui. Les contrôles de balle et les passes sont beaucoup moins propres (même si la qualité du terrain n’aide pas). La vitesse de jeu et la vitesse d’exécution n’ont rien à voir.

J’ai juste vu 30 minutes de jeu. Rien qu'en voyant le premier but que se prend Lehmann (mon idole de jeunesse), tu te rends compte que l’époque n’est pas la même. Aujourd’hui, le gardien s’imposerait pour boxer dans la mêlée ou sauterait au moins pour contrer une éventuelle déviation. C’est rare de voir des buts comme ça aujourd’hui. On peut en voir, mais le gardien serait considéré comme étant sous sédatif. Pour les commentateurs de l’époque, ce n’était même pas forcément une erreur. Clausen a fait un body check qui devait valoir un rouge selon les commentateurs. Geiger fait un tacle assassin par derrière alors que l’adversaire est non seulement le long de la ligne de touche, mais en plus dos au jeu. C’est impensable d’imaginer une erreur pareille aujourd’hui. Un peu plus tard, en tant que dernier défenseur, il dégage droit dans le Bernois qui saute les fesses en l'air pour le contrer et partir seul au but... C’est une erreur monstrueuse qui peut faire penser au football amateur d'aujourd'hui... Et on parle là du meilleur joueur valaisan de l’histoire lors d’une finale de Coupe. Pas d’un mauvais joueur de l’époque.

Je voudrais pas qu'on m'interprète mal. Ca n’enlève rien au fait que ce qu’ils ont fait est fabuleux, qu’ils faisaient partie des meilleurs de leur génération et qu'ils ont marqué l'histoire de ce club à tout jamais. Comme certains l’ont dit, l’implication et l’envie semblaient aussi complètement différentes. Et c'est cet état d'esprit qui fait défaut aujourd'hui. Mais même si on rage des résultats actuels et que ça fait du bien de revoir ces images, il faut savoir rester raisonnable si on cherche vraiment à vouloir comparer le niveau du football de 1990 avec celui de 2020.
Le plus juste étant à mon avis de ne pas le faire. Mais de simplement prendre chaque époque dans son contexte.
Skippy
Devin
Devin
Messages : 1952
Enregistré le : 01.03.2016 06:38

Re: Histoire du FC Sion

Message par Skippy »

Sedunum a écrit :
03.05.2020 19:00
haha, on peut insulter vos parents ou votre race pas de soucis, mais alors oser critiquer le FC Sion de l'époque et surtout critiquer le passé, ça NEEEIN. Le passé c'était forcément mieux parce que c'est le passé. Pas de discussion. Vision totalement binaire. Ca m'a toujours fasciné cet esprit de "bommers" a toujours critiqué le présent et a encensé et glorifié le passé comme jamais. "Ah les connards de jeunes sur leur tablette, nous à leur age, blabla"

Je reste persuadé que les joueurs bien qu'emblématique et hargneux, n'ont rien à voir avec les sportifs de nos jours (physiquement, tactiquement, intelligence de jeu etc.) à quelques expressions près. Je dis ça en admirant certains joueurs de l'époque et ayant aucun plaisir à voir le FC Sion 2020. Mais il faut rester objectif.

Concernant les encouragements, on voit que quand Sion perdait et ne touchait pas le ballon, y'avait pas beaucoup de bruits. Alors oui quand tu reviends de 0-2 à 3-2 à une finale de coupe les gens se lâchent, mais ca me semble normal. De là à dire qu'il y avait de l'ambiance de malade, c'est à chacun de tirer sa propre interprétation. Attention, je vais me faire lyncher, mais j'assume totalement mon point de vue. Et encore une fois j'ai regardé avec passion ce match, j'envie ces mecs qui portaient le maillot avec fierté, les gars qui taclaient pour tuer (un match comme ça aujourd'hui c'est minimum 3 rouges), des types auxquelles tu pouvais t'identifier facilement, mais il faut garder les pieds sur terre.
Tu as raison, la tactique comme l'intelligence de jeu sont des notions liées à l'évolution du temps... Les Franz Beckenbauer, Johann Cruyff, Roberto Baggio, Eusebio, Michel Platini, Diego Maradona, Gabriel Calderon, Lothar Matthaüs, Dennis Bergkamp, Rijkard, Gullit, ou plus près de chez nous, les Geiger, j'attends toujours son successeur, Bickel, Sforza, Breggy, Chapuisat, etc... et mon choix n'est pas exhaustif, sont autant d'exemples de joueurs limités aussi bien tactiquement qu'au niveau intelligence... Heureusement que nos effectifs récents, merci infiniment Barth, sont là pour illuminer nos soirées et mettre en lumière à chaque sortie un peu plus les limites criardes et récurrentes de leurs ainés... Franchement vouloir comparer des champions ou vice-champions du monde, Calderon et Clausen, un international de la Yougoslavie encore unifiée comme Baljic, des internationaux comme Geiger, Brigger, Piffaretti etc avec l'équipe de branques actuelle faut vraiment oser... Même avec 30 ans d'écart nos guignols ne verraient pas le jour tant techniquement qu'au niveau de la clairvoyance et de l'intelligence de jeu... Là on parle également en grande partie de l'équipe qui allait nous offrir notre premier championnat une année plus tard des fois que...

Au même titre, heureusement que le GN est là pour mettre la pression sur les adversaires ainsi que l'arbitre... Il n'y a qu'à voir trembler nos adversaires lorsqu'ils descendent du bus avec....... la banane. Idem lorsqu'ils rejoignent leur place dans ce même bus... Pour ceux qui auraient des doutes les résultats et exploits sportifs sont là pour le prouver à l'envi depuis notre remontés en 2006... Pas de doute, c'est bien mieux maintenant que la période 80-90 sauf que la seule pression que l'on trouve actuellement à Tourbillon il faut aller la chercher au bar...

A titre de comparaison, dans les années 80-90 la Tribune Est, peuplée de vrais de vrais, voire de fous furieux parfois, mettait 3 fois plus de pression sur l'adversaire et les arbitres que les roquets du GN et leurs quelques chants à peine audibles une fois le milieu de terrain passé... Je te laisse relire des coupures de journaux datant de cette période pour voir ce qu'en disaient les adversaires et arbitres et la crainte que Tourbillon leur inspirait... Sans parler du Blick qui parlait de favoritisme et stigmatisait sans cesse les pressions subies par le corps arbitral notamment... Et CC n'y était pour rien...

J'étais au Wankdorf ce fameux 20 mai 1991 et j'ai vécu une journée fantastique car une finale ce n'est pas qu'un match... C'est un évènement qui se vit depuis le lever du soleil jusqu'à l'aube suivante... Une transhumance qui voit le canton de Fribourg conquis par des milliers de Valaisans, se grimer aux couleurs du Vieux Pays, des gares se faire envahir par des hordes de Rouge & Blanc, des centaines de bus, dont une bonne partie venant hors canton, encombrer les routes et se suivre tel un cortège... Alors voir 40'000 compatriotes garnir ce vénérable Wankdorf est un sentiment que même les tifos et chants du kop les mieux réglés ne peuvent estomper... C'est vrai que j'étais surpris du peu de bruit et d'ambiance dans le stade mais comme dit plus haut il y avait plus de spontanéité et de fraîcheur qu'actuellement... A l'instar des règles de sécurité totalement absentes... Chaque finale a son histoire et son ambiance mais je n'échangerai celle-ci contre aucune autre...
Avatar du membre
Evets
Membre familier
Membre familier
Messages : 603
Enregistré le : 29.01.2004 14:23

Re: Histoire du FC Sion

Message par Evets »

Je rejoins supp_sed sur les compétences techniques des joueurs de l’époque, largement inférieures à celles d’aujourd’hui.
Et que dire de l’aspect tactique? Là aussi, dire que les joueurs d’alors étaient meilleurs, c’est pas très objectifs... un libero 10m derrière sa défense, des « pas en avant » prévisibles sur chaque coup-francs, des percées plein axe à n’en plus pouvoir, des latéraux inexistants offensivement, des 6 qui ne dépassent pas le milieu de terrain.... Ca me fait mal au cœur de le dire, croyez-moi, mais l’équipe actuelle terrasserait facilement celle de 91! Il n’y a que sur l’envie, la hargne et la grinta que nos héros d’hier sont largement supérieurs aux mercenaires d’aujourd’hui. Malheureusement...
Certains pensent que le football est une histoire de vie ou de mort. Ils ont tort, c'est bien plus que cela!
Avatar du membre
Confucius
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5920
Enregistré le : 18.06.2012 21:43

Re: Histoire du FC Sion

Message par Confucius »

Et j’ajouterai au discours de Skippy que l’ambiance actuelle dictée par le GN est tellement forte qu’on a l’une des moins bonne moyenne de points à domicile (peut-être même la moins bonne ... à vérifier) ces dernières saisons. Alors oui la pression à l’heure actuelle à Tourbillon c’est bien au bar qu’il faut aller la chercher ....
________
- Fedele, Kololli, Crettenand, Ga. Karlen, Lacroix, Ed. Fernandes, Follonier, Gr. Karlen, Morgado : même combat !
- Jacobacci sauveur de notre place en SL (saison 2017-2018) : remerciements et gratitude des supporters !
Avatar du membre
Sedunum
Adorateur initié
Adorateur initié
Messages : 1283
Enregistré le : 14.05.2010 11:21

Re: Histoire du FC Sion

Message par Sedunum »

Skippy a écrit :
03.05.2020 20:16


Tu as raison, la tactique comme l'intelligence de jeu sont des notions liées à l'évolution du temps... Les Franz Beckenbauer, Johann Cruyff, Roberto Baggio, Eusebio, Michel Platini, Diego Maradona, Gabriel Calderon, Lothar Matthaüs, Dennis Bergkamp, Rijkard, Gullit, ou plus près de chez nous, les Geiger, j'attends toujours son successeur, Bickel, Sforza, Breggy, Chapuisat, etc... et mon choix n'est pas exhaustif, sont autant d'exemples de joueurs limités aussi bien tactiquement qu'au niveau intelligence... Heureusement que nos effectifs récents, merci infiniment Barth, sont là pour illuminer nos soirées et mettre en lumière à chaque sortie un peu plus les limites criardes et récurrentes de leurs ainés... Franchement vouloir comparer des champions ou vice-champions du monde, Calderon et Clausen, un international de la Yougoslavie encore unifiée comme Baljic, des internationaux comme Geiger, Brigger, Piffaretti etc avec l'équipe de branques actuelle faut vraiment oser... Même avec 30 ans d'écart nos guignols ne verraient pas le jour tant techniquement qu'au niveau de la clairvoyance et de l'intelligence de jeu... Là on parle également en grande partie de l'équipe qui allait nous offrir notre premier championnat une année plus tard des fois que...

Au même titre, heureusement que le GN est là pour mettre la pression sur les adversaires ainsi que l'arbitre... Il n'y a qu'à voir trembler nos adversaires lorsqu'ils descendent du bus avec....... la banane. Idem lorsqu'ils rejoignent leur place dans ce même bus... Pour ceux qui auraient des doutes les résultats et exploits sportifs sont là pour le prouver à l'envi depuis notre remontés en 2006... Pas de doute, c'est bien mieux maintenant que la période 80-90 sauf que la seule pression que l'on trouve actuellement à Tourbillon il faut aller la chercher au bar...

A titre de comparaison, dans les années 80-90 la Tribune Est, peuplée de vrais de vrais, voire de fous furieux parfois, mettait 3 fois plus de pression sur l'adversaire et les arbitres que les roquets du GN et leurs quelques chants à peine audibles une fois le milieu de terrain passé... Je te laisse relire des coupures de journaux datant de cette période pour voir ce qu'en disaient les adversaires et arbitres et la crainte que Tourbillon leur inspirait... Sans parler du Blick qui parlait de favoritisme et stigmatisait sans cesse les pressions subies par le corps arbitral notamment... Et CC n'y était pour rien...

J'étais au Wankdorf ce fameux 20 mai 1991 et j'ai vécu une journée fantastique car une finale ce n'est pas qu'un match... C'est un évènement qui se vit depuis le lever du soleil jusqu'à l'aube suivante... Une transhumance qui voit le canton de Fribourg conquis par des milliers de Valaisans, se grimer aux couleurs du Vieux Pays, des gares se faire envahir par des hordes de Rouge & Blanc, des centaines de bus, dont une bonne partie venant hors canton, encombrer les routes et se suivre tel un cortège... Alors voir 40'000 compatriotes garnir ce vénérable Wankdorf est un sentiment que même les tifos et chants du kop les mieux réglés ne peuvent estomper... C'est vrai que j'étais surpris du peu de bruit et d'ambiance dans le stade mais comme dit plus haut il y avait plus de spontanéité et de fraîcheur qu'actuellement... A l'instar des règles de sécurité totalement absentes... Chaque finale a son histoire et son ambiance mais je n'échangerai celle-ci contre aucune autre...
hahaha, boomer tirggered. Avant tout était parfait, aujourd'hui tout est à c****. Si tu as vécu une journée fantastique, c'est que forcément c'était mieux avant. Continuez à vivre dans votre passé et à dénigrer absolument tout ce qui se passe aujourd'hui. Ca me fait hurler de rire cette mauvaise foi.
CONSTANTIN DÉMISSION !!!
Avatar du membre
Sedunum
Adorateur initié
Adorateur initié
Messages : 1283
Enregistré le : 14.05.2010 11:21

Re: Histoire du FC Sion

Message par Sedunum »

Confucius a écrit :
03.05.2020 20:26
Et j’ajouterai au discours de Skippy que l’ambiance actuelle dictée par le GN est tellement forte qu’on a l’une des moins bonne moyenne de points à domicile (peut-être même la moins bonne ... à vérifier) ces dernières saisons. Alors oui la pression à l’heure actuelle à Tourbillon c’est bien au bar qu’il faut aller la chercher ....
oui alors que dans les années 90 c'est les mecs d'Evolène des Tribune Est qui allait planter des goals et marquer des points. :lol: Vous chouinez sur une ambiance fantastique parce que 8 matchs en 10 ans c'était la folie mdr.
CONSTANTIN DÉMISSION !!!
isotope_665
Adorateur profane
Adorateur profane
Messages : 1151
Enregistré le : 02.06.2013 12:51
Place au stade : GN

Re: Histoire du FC Sion

Message par isotope_665 »

Extraordinaire de voir en entier une telle finale, tellement de choses ont complètement changé depuis. 50000 personnes pour assister à la finale de la Coupe mulet, pardon de la Coupe de Suisse, plus jamais on ne verra ça.

Ce mur blanc dans les tribunes, des Valaisans à foison y compris Bregy dans l'autre équipe, les tacles assassins sanctionnés d'un jaune, les interviews en plein match, la publicité Nouvelliste sur le dos... une autre époque tout simplement.

Après si il y a bien quelque chose qui s'est amélioré, ce sont les commentaires. Quel manque d'émotion! C'est d'une implacable froideur et la comparaison avec la finale 2009 (même adversaire, même stade et même scenario) fait pâle figure.

Merci à la RTS pour ce bijou, je l'ai enregistré on sait jamais 8-)
Dans le malheur ou la gloire. Football Club Sion 1909.
Avatar du membre
supp_séd
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5489
Enregistré le : 15.08.2004 18:39
Localisation : Stade de Tourbillon

Re: Histoire du FC Sion

Message par supp_séd »

Evets a écrit :
03.05.2020 20:22
Je rejoins supp_sed sur les compétences techniques des joueurs de l’époque, largement inférieures à celles d’aujourd’hui.
Et que dire de l’aspect tactique? Là aussi, dire que les joueurs d’alors étaient meilleurs, c’est pas très objectifs... un libero 10m derrière sa défense, des « pas en avant » prévisibles sur chaque coup-francs, des percées plein axe à n’en plus pouvoir, des latéraux inexistants offensivement, des 6 qui ne dépassent pas le milieu de terrain.... Ca me fait mal au cœur de le dire, croyez-moi, mais l’équipe actuelle terrasserait facilement celle de 91! Il n’y a que sur l’envie, la hargne et la grinta que nos héros d’hier sont largement supérieurs aux mercenaires d’aujourd’hui. Malheureusement...
Exact. C'était même beaucoup plus faible tactiquement.
Comme toi, j'aurais préféré voir l'inverse. Mais c'est normal que le football ait évolué. Le choc est le même en voyant du tennis ou du hockey d'époque.
Skippy
Devin
Devin
Messages : 1952
Enregistré le : 01.03.2016 06:38

Re: Histoire du FC Sion

Message par Skippy »

isotope_665 a écrit :
03.05.2020 20:29
Extraordinaire de voir en entier une telle finale, tellement de choses ont complètement changé depuis. 50000 personnes pour assister à la finale de la Coupe mulet, pardon de la Coupe de Suisse, plus jamais on ne verra ça.

Ce mur blanc dans les tribunes, des Valaisans à foison y compris Bregy dans l'autre équipe, les tacles assassins sanctionnés d'un jaune, les interviews en plein match, la publicité Nouvelliste sur le dos... une autre époque tout simplement.

Après si il y a bien quelque chose qui s'est amélioré, ce sont les commentaires. Quel manque d'émotion! C'est d'une implacable froideur et la comparaison avec la finale 2009 (même adversaire, même stade et même scenario) fait pâle figure.

Merci à la RTS pour ce bijou, je l'ai enregistré on sait jamais 8-)
Tripod s'est trompé de métier, il n'aurait jamais dû faire commentateur sportif... Le pire avait été atteint en Bulgarie lors des éliminatoires au début des années 90... La Suisse qui était menée 2-0 à Sofia avait retourné la situation 2-3 à la stupéfaction générale... Le mec était resté froid comme s'il ne se sentait pas concerné lorsque Kubi Turkilmaz avait le troisième goal... Ça avait choqué passablement de monde... Voici un lien..

http://www.carton-rouge.ch/2018/12/06/l ... -frissons/

Voici un lien de cette finale 1991 version radio... C'est pourtant des Vaudois qui commentent mais ça change de l'iceberg à Tripod...

Modifié en dernier par Skippy le 03.05.2020 21:44, modifié 1 fois.
Footix
Posteur accoutumé
Posteur accoutumé
Messages : 171
Enregistré le : 01.06.2015 14:24
Place au stade : GN

Re: Histoire du FC Sion

Message par Footix »

Sedunum a écrit :
03.05.2020 20:26
hahaha, boomer tirggered. Avant tout était parfait, aujourd'hui tout est à c****. Si tu as vécu une journée fantastique, c'est que forcément c'était mieux avant. Continuez à vivre dans votre passé et à dénigrer absolument tout ce qui se passe aujourd'hui. Ca me fait hurler de rire cette mauvaise foi.
Tu t'enfermes dans un raisonnement absurde en t'obstinant à vouloir comparer cette période avec aujourd'hui. Les années 90 ont été exceptionnelles dans l'histoire du club, que ce soit au niveau du jeu, des joueurs et des résultats. Il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une équipe qui joue les premiers rôles en championnat aie de nombreux spectateurs et que l'ambiance dans son stade atteigne des sommets. Ce serait le cas aujourd'hui si Sion avait les mêmes résultats, voir même plus fort grâce à l'apport des groupes. Regarde l'ambiance à Bale qui est bien tombée depuis qu'YB a pris le leadership en Super League.

Ce n'est pas vivre dans le passé que de reconnaitre que notre club ait été au sommet du football Suisse à cette période et il n'y a rien de surprenant qu'il y ai des cycles dans l'histoire d'un club avec des hauts et des bas. Ça n'a absolument rien à voir avec les baby bommers...
Avatar du membre
doglover964
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 3530
Enregistré le : 21.01.2005 17:21
Xbox : doglover83

Re: Histoire du FC Sion

Message par doglover964 »

supp_séd a écrit :
03.05.2020 20:38

Exact. C'était même beaucoup plus faible tactiquement.
Comme toi, j'aurais préféré voir l'inverse. Mais c'est normal que le football ait évolué. Le choc est le même en voyant du tennis ou du hockey d'époque.
Tout a fait d'accord. D'ailleurs les 5 meilleurs joueurs de tennis de l'histoire jouent très certainement à notre époque... Et ce n'est nullement faire offense aux McEnroe, Connors ou Sampras que de dire cela.
"Un peuple qui s'interdit de rêver est un peuple qui n'avance plus." doglover, 10.06.2018

Pour plus de sécurité, UDC dehors!

Et de 14!!
Eric
Membre potentiel du club
Membre potentiel du club
Messages : 332
Enregistré le : 14.03.2017 19:18
Place au stade : C4

Re: Histoire du FC Sion

Message par Eric »

En 91, c’était plus faible tactiquement, plus lent, des fautes ignorées, ... mais ...
Pas besoin de vidéo pour détruire le jeu, ni de se rouler par terre pendant 5 minutes, d’être 10 autour de l’arbitre pour lui vociférer dessus, une condition physique permettant de tenir tout le match, aucune sortie sur blessure, un jeu qui va vers l’avant et pas 10’000 passes en retrait permettant de souffler, ET UNE ENVIE, UNE EQUIPE, UN PUBLIC, DES ÉMOTIONS !
Eric
Membre potentiel du club
Membre potentiel du club
Messages : 332
Enregistré le : 14.03.2017 19:18
Place au stade : C4

Re: Histoire du FC Sion

Message par Eric »

... et pas de Contantinerie à la TV, ni de Barth sur la banc :siffle:
Avatar du membre
supp_séd
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 5489
Enregistré le : 15.08.2004 18:39
Localisation : Stade de Tourbillon

Re: Histoire du FC Sion

Message par supp_séd »

Eric a écrit :
03.05.2020 22:15
En 91, c’était plus faible tactiquement, plus lent, des fautes ignorées, ... mais ...
un jeu qui va vers l’avant et pas 10’000 passes en retrait
On est d'accord. La différence de niveau n'empêche pas qu'il y avait beaucoup d'aspects plus positifs à cette époque là.

Pour moi, surtout celui là. Ca jouait sans calcul.
C'est devenu tellement tactique qu'émotionnellement c'est pas toujours très excitant d'assister à des parties avec 6 tirs cadrés sur 90 minutes.
zico
Devin
Devin
Messages : 1969
Enregistré le : 13.09.2011 15:32

Re: Histoire du FC Sion

Message par zico »

Sedunum a écrit :
03.05.2020 20:26
Skippy a écrit :
03.05.2020 20:16


Tu as raison, la tactique comme l'intelligence de jeu sont des notions liées à l'évolution du temps... Les Franz Beckenbauer, Johann Cruyff, Roberto Baggio, Eusebio, Michel Platini, Diego Maradona, Gabriel Calderon, Lothar Matthaüs, Dennis Bergkamp, Rijkard, Gullit, ou plus près de chez nous, les Geiger, j'attends toujours son successeur, Bickel, Sforza, Breggy, Chapuisat, etc... et mon choix n'est pas exhaustif, sont autant d'exemples de joueurs limités aussi bien tactiquement qu'au niveau intelligence... Heureusement que nos effectifs récents, merci infiniment Barth, sont là pour illuminer nos soirées et mettre en lumière à chaque sortie un peu plus les limites criardes et récurrentes de leurs ainés... Franchement vouloir comparer des champions ou vice-champions du monde, Calderon et Clausen, un international de la Yougoslavie encore unifiée comme Baljic, des internationaux comme Geiger, Brigger, Piffaretti etc avec l'équipe de branques actuelle faut vraiment oser... Même avec 30 ans d'écart nos guignols ne verraient pas le jour tant techniquement qu'au niveau de la clairvoyance et de l'intelligence de jeu... Là on parle également en grande partie de l'équipe qui allait nous offrir notre premier championnat une année plus tard des fois que...

Au même titre, heureusement que le GN est là pour mettre la pression sur les adversaires ainsi que l'arbitre... Il n'y a qu'à voir trembler nos adversaires lorsqu'ils descendent du bus avec....... la banane. Idem lorsqu'ils rejoignent leur place dans ce même bus... Pour ceux qui auraient des doutes les résultats et exploits sportifs sont là pour le prouver à l'envi depuis notre remontés en 2006... Pas de doute, c'est bien mieux maintenant que la période 80-90 sauf que la seule pression que l'on trouve actuellement à Tourbillon il faut aller la chercher au bar...

A titre de comparaison, dans les années 80-90 la Tribune Est, peuplée de vrais de vrais, voire de fous furieux parfois, mettait 3 fois plus de pression sur l'adversaire et les arbitres que les roquets du GN et leurs quelques chants à peine audibles une fois le milieu de terrain passé... Je te laisse relire des coupures de journaux datant de cette période pour voir ce qu'en disaient les adversaires et arbitres et la crainte que Tourbillon leur inspirait... Sans parler du Blick qui parlait de favoritisme et stigmatisait sans cesse les pressions subies par le corps arbitral notamment... Et CC n'y était pour rien...

J'étais au Wankdorf ce fameux 20 mai 1991 et j'ai vécu une journée fantastique car une finale ce n'est pas qu'un match... C'est un évènement qui se vit depuis le lever du soleil jusqu'à l'aube suivante... Une transhumance qui voit le canton de Fribourg conquis par des milliers de Valaisans, se grimer aux couleurs du Vieux Pays, des gares se faire envahir par des hordes de Rouge & Blanc, des centaines de bus, dont une bonne partie venant hors canton, encombrer les routes et se suivre tel un cortège... Alors voir 40'000 compatriotes garnir ce vénérable Wankdorf est un sentiment que même les tifos et chants du kop les mieux réglés ne peuvent estomper... C'est vrai que j'étais surpris du peu de bruit et d'ambiance dans le stade mais comme dit plus haut il y avait plus de spontanéité et de fraîcheur qu'actuellement... A l'instar des règles de sécurité totalement absentes... Chaque finale a son histoire et son ambiance mais je n'échangerai celle-ci contre aucune autre...
hahaha, boomer tirggered. Avant tout était parfait, aujourd'hui tout est à c****. Si tu as vécu une journée fantastique, c'est que forcément c'était mieux avant. Continuez à vivre dans votre passé et à dénigrer absolument tout ce qui se passe aujourd'hui. Ca me fait hurler de rire cette mauvaise foi.
Quand on ne sait pas de quoi on parle on s abstient.. pour émettre un avis il faut l avoir vécu, ce qui manifestement n est pas le cas.. donc on la met en veilleuse..
Répondre