[RSL] Informations générales

Discussions sur la Nati et le football suisse.
Mr. Blonde
Modérateur
Modérateur
Messages : 3729
Enregistré le : 27.02.2012 14:28
Place au stade : derrière ma bière
Localisation : au fond du trou

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar Mr. Blonde » 21.07.2014 17:49

Sawyer a écrit :Ça revient quand même cher le maillot dans certains clubs...


Surtout au vu du poids que certains maillots doivent exercer sur les épaules de leur porteur...

:lol:


"La victoire a cent pères mais la défaite est orpheline"
John F. Kennedy
Avatar du membre
Mystik
Arbitre
Messages : 13450
Enregistré le : 18.01.2004 16:45

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar Mystik » 21.07.2014 19:06

nufc a écrit :Prix et sponsors des maillots:

FC Bâle: Adidas 120.- prix stable
FC Vaduz: Adidas 98.- le meilleur marché
FC Lucerne: Adidas 119.90 prix stable
FC Aarau: Nike 99.- baisse de 10.-
FC Thun: Nike
FC Zurich: Nike 115.- hausse de 5.-
GCZ: Puma 109.- prix stable
Saint-Gall: Jako 90.- prix stable
YB: Jako 120.- prix stable

FC Sion: Errea 99.- prix stable


Celui de Vaduz est le meilleur marché par rapport à quoi? :-P

Selon ta liste, un maillot vert et blanc est encore moins cher et se trouve à environs 40 km du Liechstenstein :-D
La vie est comme un pénis : simple, décontractée, détendue et reposante. Ce sont les femmes qui la rendent dure. (Confusius)
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 21.07.2014 22:14

Mystik a écrit :Celui de Vaduz est le meilleur marché par rapport à quoi? :-P

Selon ta liste, un maillot vert et blanc est encore moins cher et se trouve à environs 40 km du Liechstenstein :-D


Je me suis mal relu. Bon 80km aller-retour jusqu'à Vaduz, c'est presque 8.- d'essence ^^D
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
c_doux_nous_mMm
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6702
Enregistré le : 30.06.2011 22:39
Localisation : SionnoiS/Valaisan dans l'Espace... 13 Étoiles ou Black Rock City

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar c_doux_nous_mMm » 21.07.2014 22:56

Sawyer a écrit :Merci de tes précisions ^^
Ça revient quand même cher le maillot dans certains clubs...

C'est parce qu'ils gagnent plus de salaire... C'est comme les loyers et tout le reste outre là-bas dans leurs contrées. :bye:
(___)
(o|o)
_(")_
(-)(-)___ "Lorsque tu feras quelque chose, sache que tu auras contre toi ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire." Confucius
Avatar du membre
al-skweek
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 3753
Enregistré le : 18.04.2006 14:56
Localisation : KOP RACLETTE
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar al-skweek » 21.07.2014 23:12

c_doux_nous_mMm a écrit :
Sawyer a écrit :Merci de tes précisions ^^
Ça revient quand même cher le maillot dans certains clubs...

C'est parce qu'ils gagnent plus de salaire... C'est comme les loyers et tout le reste outre là-bas dans leurs contrées. :bye:


Mais les inepties ça devrait être interdit de débiter autant d'âneries à la journée.
Si vous perdez la finale, vous serez donc le principal responsable?
"Oui. Ce ne sera ni Zeidler ni Fournier. En cas de défaite le 25 mai, j’assumerai la responsabilité de ce résultat. " CC, 12.05.2017
buffon
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 9584
Enregistré le : 17.06.2007 20:41
Place au stade : gradin nord
Localisation : Valais central

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar buffon » 03.08.2014 16:45

Match interrompue du côté d'Aarau après 3 minutes à cause de la pluie et du terrain trempé. Pourquoi il l'ont attaqué ce match vu les conditions n'étaient pas réunis????
yoyo75
Posteur invétéré
Posteur invétéré
Messages : 201
Enregistré le : 19.06.2012 17:03
Place au stade : derrière ma biere
Localisation : Carouge

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar yoyo75 » 04.08.2014 17:06

buffon a écrit :Match interrompue du côté d'Aarau après 3 minutes à cause de la pluie et du terrain trempé. Pourquoi il l'ont attaqué ce match vu les conditions n'étaient pas réunis????

le match sera rejoué le 6 Aout à 19h45
Avatar du membre
Mystik
Arbitre
Messages : 13450
Enregistré le : 18.01.2004 16:45

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar Mystik » 10.08.2014 22:17

buffon a écrit :Match interrompue du côté d'Aarau après 3 minutes à cause de la pluie et du terrain trempé. Pourquoi il l'ont attaqué ce match vu les conditions n'étaient pas réunis????


La pluie a débuté lors de l'échauffement. Le terrain était encore jouable 30 min avant le coup d'envoi, même si le terrain était pas mal humide à cause des pluies des jours précédents.

Quand tu as un public, la télé et 2 équipes prêtes à jouer, tu essaies de jouer. Si tu vois que le terrain est injouable malgré les essais, tu interromps.

On ne peut pas reprocher à l'arbitre et la SFL de ne pas avoir fait le maximum pour que le match se déroule.
La vie est comme un pénis : simple, décontractée, détendue et reposante. Ce sont les femmes qui la rendent dure. (Confusius)
isotope_665
Membre éprouvé
Membre éprouvé
Messages : 764
Enregistré le : 02.06.2013 12:51
Place au stade : GN

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar isotope_665 » 13.08.2014 20:12

Ca fait quand même bizarre de voir que les quatre dernières équipes du classement se rencontrent ce soir (certes avec un match en moins) et que parmi elles on retrouve YB, GC et Lucerne... 1-0 pour les abeilles contre les sauterelles.
Dans le malheur ou la gloire. Football Club Sion 1909.
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 25.04.2016 16:19

19 clubs reçoivent leur licence pour la saison 2016/17

25.04.2016 SFL

La Commission des licences de la SFL octroie, en première instance, une licence pour la saison 2016/17 aux 10 clubs de RSL. Seuls 3 représentants de BCL sont recalés. En Promotion League, 2 postulants reçoivent leur licence pour la 2e division.

En première instance dans la procédure d’octroi des licences pour la saison 2016/17, la Commission des licences de la SFL a analysé les dossiers des 23 candidats à une licence (20 clubs de la SFL ainsi que 3 candidats de Promotion League). Durant 3 jours, celle-ci a étudié les critères juridiques, infrastructurels, sportifs, administratifs, financiers et de sécurité.

10 clubs de RSL et 7 de BCL reçoivent leur licence
Au final, la Commission accorde la licence sollicitée pour la saison prochaine aux 10 clubs de Raiffeisen Super League. En Brack.ch Challenge League, 7 des 10 clubs remplissent les exigences pour la saison 2016/17. Seuls, le FC Bienne, le FC Chiasso et le FC Le Mont LS se voient refuser leur précieux sésame. Les 3 clubs ont la possibilité de déposer un recours dans un délai de 5 jours. Les décisions de la deuxième instance seront communiquées le lundi 30 mai 2016.

En BCL, après les décisions de la Commission des licences, seuls le FC Lausanne-Sport et le FC Aarau obtiennent la licence II, nécessaire pour une promotion en RSL. Les autres clubs de BCL, au bénéfice d’une licence III (seulement valable pour la BCL) au lieu de la licence II convoitée, peuvent également s’adresser à l’instance de recours pour les licences.

Deux clubs peuvent être promus en BCL
En Promotion League, le FC Rapperswil-Jona et le Servette FC obtiennent une licence pour la BCL. À l’inverse, la licence III est refusée en première instance au SC Kriens.

Décisions en 1ère instance de la Commission des licences en vue de la saison 2016/17:

Licence I ou II:
FC Bâle 1893 (I)
Grasshopper Club Zurich (I)
FC Lucerne (I)
FC Lugano (I)
FC Sion (I)
FC St-Gall (I)
FC Thoune (I)
BSC Young Boys (I)
FC Zurich (I)
FC Vaduz (II)
FC Aarau (II)
FC Lausanne-Sport (II)

Licence III:
Neuchâtel Xamax FCS
FC Rapperswil-Jona
FC Schaffhouse
Servette FC
FC Wil 1900
FC Winterthour
FC Wohlen

Pas de licence:
FC Biel-Bienne
FC Chiasso
FC Le Mont LS
SC Kriens

La licence I autorise la participation aux compétitions UEFA et au championnat de RSL. Pour ce dernier, une licence II est suffisante, typiquement pour un candidat de BCL à la promotion. Avec une licence III, un club peut évoluer en BCL.
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 04.05.2016 15:47

Sunrise ne tentera pas de décrocher les droits de retransmission du sport suisse

Zurich (awp) - Sunrise ne participera pas aux enchères pour les droits de retransmission des matchs de football et de hockey sur glace en Suisse à partir de 2017/18. "Cela dépasse le cadre de nos possibilités financières", a indiqué mercredi à AWP un porte-parole.

Les enchères ont débuté ces jours-ci. La Swiss Football League (SFL) a lancé l'appel d'offres le 25 avril. La Swiss Ice Hockey Federation a ouvert les enchères le 2 mai.

Actuellement, c'est Swisscom qui possède les droits de retransmission et le géant bleu entend bien les garder, a indiqué mardi en conférence de presse Urs Schaeppi, directeur général de Swisscom. Le groupement de câblo-opérateurs Suissedigital a également fait part de son intérêt. Le consortium est emmené par UPC Cablecom.

"Le succès de Swisscom TV ne dépend pas seulement de l'offre de matchs suisses retransmis en direct", a tempéré Urs Schaeppi. "Ce ne serait pas une catastrophe si les droits de retransmission nous échappaient", a-t-il ajouté.

Un détachement qui ne dupe pas Panagiotis Spiliopoulos, analyste chez Vontobel. "Je pense que Swisscom va payer le prix maximum pour conserver les droits", a-t-il indiqué à AWP. "C'est un argument essentiel pour différencier son offre TV et conquérir de nouvelles parts de marché."

La Commission de la concurrence (Comco) envisage de contraindre Swisscom à une amende de 143 mio CHF, estimant que le géant bleu occupe une position dominante sur le marché, en particulier dans la retransmission de matchs de foot et de hockey nationaux.

rw/gab/rq/al
(AWP / 04.05.2016 14h31)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 13.06.2016 11:22

La SFL consolide le règlement des licences

Au cours de l’Assemblée générale extraordinaire de la Swiss Football League (SFL), qui a eu lieu à Berne, les représentants des clubs ont entériné un durcissement du Règlement des licences et une révision totale du Règlement de qualification.

Les modifications du Règlement sur l’octroi des licences, entérinées par les représentants des clubs, visent à obtenir davantage de garanties et de pouvoir procéder à de plus amples prises de renseignements, dans le cadre d’un club procédant à un changement de propriétaire en dehors de la procédure sur l’octroi des licences ordinaire, soit dans ce qu’on appelle communément la «petite procédure d’octroi de licence».

En exigeant une garantie bancaire en faveur de la SFL avant d’autoriser une modification des rapports de majorité, on vise à assurer, partiellement du moins, la situation économique du club après ledit changement des rapports de majorité. La mise à disposition d’un montant représentant un tiers des charges globales du restant de la période faisant l’objet de la demande de licence témoigne, en sus, du sérieux des repreneurs.

Afin d’examiner la situation de nouveaux fonctionnaires du club, on pourra dorénavant, dans le cadre de la «petite procédure d’octroi d’une licence», également soumettre les personnes concernées à une vérification d’intégrité. Cette vérification d’intégrité fera partie de la base de décision de la Commission des licences concernant l’autorisation ou non d’une modification des rapports de majorités au sein du club.

Demande de qualification électronique et accélération de la procédure
Le Règlement sur la qualification des joueurs de la SFL a été restructuré et épuré. D’une part, diverses dispositions ont été abrogées, puisque déjà réglées de manière contraignante dans le Règlement de jeu de l’ASF; d’autre part, on a procédé à divers allègements pour les clubs.

L’un des principaux changements réside, sans aucun doute, dans le fait que les clubs pourront dorénavant également remettre la demande complète de qualification pour non-amateurs de manière électronique (e-mail). Désormais, il ne sera donc plus nécessaire de faire parvenir un exemple original du contrat de travail. Cette adaptation allègera singulièrement le travail des clubs et garantira leur égalité de traitement; les disparités géographiques des clubs, jusque lors obligés de se rendre au secrétariat pour une remise personnalisée des documents, sont donc supprimées.

En outre, la procédure de qualification s’en trouvera accélérée. A ce jour, une qualification était octroyée cinq jours, au plus tôt, après la remise de la demande complète. Ce délai est désormais ramené à deux jours.

Election complémentaire
Dans le cadre d’une élection complémentaire, les représentants des clubs ont élu le Romand Mathias Burnand comme nouveau Président de la Commission de qualification de la SFL.

(02.06.2016 SFL)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 13.06.2016 11:23

Droits médiatiques de la SFL - Attribution

Le Comité de la Swiss Football League a pris une décision concernant les droits médiatiques mondiaux des matchs des deux classes de jeu professionnelles de la SFL (RSL et BCL). Les contrats doivent toutefois encore être signés.

La Swiss Football League a lancé, en date du 25 avril 2016, une procédure d’appel d’offres transparente et garantissant l’égalité des chances à tous, portant sur les droits médiatiques mondiaux des matchs des deux classes de jeu professionnelles de la SFL (Super League et Challenge League), dès la saison 2017/18.

De nombreuses entreprises médias nationales et internationales ont répondu à cette mise au concours, la Swiss Football League enregistrant une foule de dossiers dès plus intéressants.

Après une procédure d’évaluation minutieuse de toutes les offres qui lui ont été soumises, le Comité de la Swiss Football League est parvenu à une décision, en date du 9 juin 2016. Mais la Swiss Football League a procédé à l’attribution définitive des droits médiatiques sous réserve de l’aboutissement à la signature des divers contrats. Pour cette raison, il ne peut être divulgué de plus amples informations au sujet de l’attribution des droits médiatiques de la Swiss Football League - en ce qui concerne notamment la manière et les canaux par lesquels le public assidu de football pourra suivre les matchs de Super League et de Challenge League dès la saison 2017/18 - qu’une fois les contrats signés et entérinés en bonne et due forme.

Jusque-là, aucune information complémentaire ne sera communiquée.

(10.06.2016 SFL)

Des sous en plus pour les clubs, peut-être. De nouveaux horaires, certainement.
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 29.06.2016 13:53

Swisscom s'assure les droits de retransmission du football mais rate le hockey

Zurich (awp) - C'est une demi-victoire et un demi-échec pour Swisscom. Dans le cadre d'un appel d'offres, le géant bleu s'est assuré les droits de retransmission des matchs de football de première ligue en Suisse, mais ceux des matchs de hockey lui ont échappé, a indiqué Urs Schaeppi, directeur général, au cours d'une interview accordée à "Finanz und Wirtschaft" (édition du 29.6). Les négociations se poursuivraient en coulisses.

Selon les informations officielles, on sait uniquement que la Ligue suisse de football (SFL) et la Fédération suisse de hockey sur glace (SIHF) ont de nouveaux partenaires de télévision. Les résultats des appels d'offres pour les droits de retransmission des saisons 2017/18 sont connus, ont indiqué les deux organisations. Les noms des gagnants ne seront cependant dévoilés qu'après la signature des contrats. Aucune date n'a été fixée.

CONCURRENCE D'UN CÂBLO-OPÉRATEUR
Swisscom l'a emporté pour les droits de retransmission des matchs de football de super league et de challenge league, a expliqué Urs Schaeppi. Les droits pour les matchs de hockey en direct, jusqu'ici également en mains de l'ex-régie, ont cependant été attribués à un concurrent. Les autres candidats étaient le consortium UPC ainsi que d'autres câblo-opérateurs. Interrogé, UPC n'a souhaité commenter l'issue de l'appel d'offres.

Les négociations en vue des contrats sont cependant encore en cours. "Pour cette raison, nous ne pouvons pas faire de commentaires sur le contenu", a précisé Urs Schaeppi. "Nous négocieront avec le futur détenteur des droits afin de garantir à nos téléspectateurs une belle offre de matchs, y compris de hockey sur glace", a-t-il poursuivi. Les négociations porteront donc sur les droits de deuxième fenêtre. Selon l'ats, il s'agira également de déterminer le prix des droits de diffusion en direct qui seront consentis à la SSR.

FORTE HAUSSE DES DROITS DE RETRANSMISSION
Selon le site internet Watson, Swisscom payera 35 mio CHF par an pour les droits de retransmission du football. Selon SI, le géant bleu payait jusqu'ici 24 mio CHF. Enfin, toujours selon Watson, UPC paierait 30 mio CHF par an pour les matchs de hockey sur glace, contre 12 mio CHF pour Swisscom jusqu'ici.

En prévision de l'appel d'offre, Urs Schaeppi s'était montré confiant. Le succès de Swisscom TV ne dépend pas seulement de l'offre sportive, avait-il rappelé. Les analystes ne s'étaient pas montrés convaincus, soulignant que ces contrats étaient cruciaux.

En mai, la Commission de la concurrence (Comco) avait condamné Swisscom à une amende de 71,8 mio CHF pour position dominante dans les contenus sportifs. Swisscom a fait part de son intention de faire appel auprès du Tribunal fédéral administratif et n'a pas fait de provisions en conséquence.

rw/tp/rq/jh

(AWP / 29.06.2016 13h12)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 11.11.2016 14:55

Les Romands placent un deuxième des leurs au comité de la SFL

Lors de l’Assemblée Générale ordinaire de la Swiss Football League, les 20 clubs ont confirmé dans leurs fonctions les membres sortants du comité et ont élu nouvellement Jean-François Collet dans ce collège fort de 9 membres, alors qu’Heinrich Schifferle a été reconduit comme Président.

Dans le cadre de la Conférences des présidents, qui a eu lieu au préalable, le Comité a présenté la nouvelle clé de répartition des recettes.

En effet, à l’occasion de leur Assemblée Générale ordinaire, les représentants des 20 clubs de Raiffeisen Super League et de Brack.ch Challenge League ont confirmé Heinrich Schifferle comme président, pour un nouveau mandat d’un an. Etant donné qu’Alain Kappeler (ex-BCS Young Boys, membre du comité depuis 2014) ne se représentait plus, les clubs devaient encore élire 8 membres, à choisir parmi les 7 sortants) et 3 nouveaux candidats (Collet de Lausanne, Huber de GC et Greuel d’YB). L’AG a réélu les 7 membres sortants, dont le Valaisan du FC Sion Jean-Claude Donzé, pour un nouveau mandat d’une année au sein du Comité de la Swiss Football League. Finalement, fort du soutien du FC Sion, des représentants romands et tessinois et de plusieurs clubs alémaniques, Jean-François Collet du FC Lausanne-Sport a été élu pour compléter le comité de l’organe faîtier du football professionnel qui compte 9 membres.

Ensuite, le Comité de la SFL a présenté la clef de répartition pour les clubs de Super League (SL) et pour ceux de Challenge League (ChL) à partir de la saison 2017/18. Globalement, ce sont désormais 30,7 millions de francs (auparavant 17,2) qui seront attribués chaque saison aux 20 clubs, somme constituée par les droits (TV et marketing). 24,1 millions iront aux clubs de SL et 6,6 millions à ceux de ChL, correspondant, comme précédemment, à une relation de 4 à 1.
En Super League, la répartition s’effectuera sur la base de deux piliers: le montant de base solidaire (soit au total 18 millions, 1,8 million par club) et les primes de classement graduelles (au total 6 millions). L’indemnité selon la valeur commerciale est désormais abandonnée. Avec cette décision, la SFL milite pour une distribution solidaire de l'argent TV/marketing.

(11.11.2016 fc-sion.ch)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 06.12.2016 14:53

Nouveaux contrats et clef de répartition

En prélude à l’Assemblée Générale, la Conférence des présidents a été placée sous le signe de l’information détaillée des nouvelles modalités des contrats TV-, média et marketing, qui entreront en vigueur dès la saison 2017/18. Les partenaires actuels et à venir, CT Cinetrade AG (TV) et InfrontRingier Sports & Entertainment Switzerland (Marketing) ont présenté leur concept pour les quatre années contractuelles à venir et se sont prêtés au jeu des questions et réponses.

Ensuite, le Comité de la SFL a présenté la clef de répartition pour les clubs de Super League (SL) et pour ceux de Challenge League (ChL) à partir de la saison 2017/18. Globalement, ce sont désormais 30,7 millions de francs (auparavant 17,2) qui seront attribués chaque saison aux 20 clubs, somme constituée par les droits (TV et marketing). 24,1 millions iront aux clubs de SL et 6,6 millions à ceux de ChL, correspondant, comme précédemment, à une relation de 4 à 1.

Solidarité entre les clubs
En Super League, la répartition s’effectuera sur la base de deux piliers: le montant de base solidaire (soit au total 18 millions, 1,8 million par club) et les primes de classement graduelles (au total 6 millions). L’indemnité selon la valeur commerciale est caduque. Avec cette décision, la SFL milite pour une distribution solidaire de l'argent TV/marketing.

Super League dès 2017/18:
Rang 1: 3,3 mio.
Rang 2: 2,9 mio.
Rang 3: 2,6 mio.
Rang 4: 2,5 mio.
Rang 5: 2,4 mio.
Rang 6: 2,3 mio.
Rang 7: 2,2 mio.
Rang 8: 2,1 mio.
Rang 9: 1,9 mio.
Rang 10: 1,8 mio.
Totale: 24,0 mio.
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 01.05.2017 12:02

20 clubs reçoivent leur licence pour 2017/18 en première instance

La Commission des licences de la Swiss Football League (SFL) octroie la licence pour la saison 2017/18 aux 10 clubs de Raiffeisen Super League (RSL). Alors que la licence est refusée à 3 clubs de Brack.ch Challenge League (BCL), dont le FC Le Mont, les 3 demandeurs de Promotion League - dont le Stade Nyonnais -, l’ont reçu pour la 2e division.

En première instance de la procédure d’octroi des licences pour la saison 2017/18, la Commission des licences de la SFL a analysé les dossiers remis par 23 demandeurs de licence – soit les 20 clubs de la SFL, ainsi que 3 clubs de Promotion League pouvant caresser l’ambition de monter en BCL. La commission a examiné ces volumineux dossiers, selon des critères juridiques, infrastructurels, sportifs, administratifs, financiers et de sécurité.

Au final, la Commission accorde la licence sollicitée pour la saison prochaine aux 10 clubs de Raiffeisen Super League (RSL), dont le FC Sion et le FC Lausanne-Sport. En Brack.ch Challenge League, 7 des 10 clubs remplissent les exigences pour la saison à venir, dont le Servette FC. Deux d’entre eux, le FC Zurich et Neuchâtel Xamax FCS obtiennent même la licence, qui leur permettrait de jouer, le cas échéant, en Raiffeisen Super League.

La commission des licences a, en revanche, refusé d’accorder le précieux sésame au FC Chiasso, au FC Le Mont LS et au FC Wohlen. Ces 3 clubs de Brack.ch Challenge League, la seconde division professionnelle helvétique, ont la possibilité de faire recours dans un délai de 5 jours. Les décisions en deuxième instance seront communiquées mercredi 31 mai 2017 et seront définitives.

Accent sur l'éclairage des terrains de jeu en BCL
Cette année, outre les critères financiers, ce sont surtout les données infrastructurelles, qui ont attiré l’attention de la commission des licences, notamment l’éclairage des terrains de jeu. De nouvelles conditions, plus astreignantes, concernant le nombre de lux nécessaires avaient été admises au catalogue des stades de BCL - et dûment communiquées aux clubs, en son temps -, voici cinq ans déjà. Après un délai de transition, qui a été prolongé entretemps, les exigences sont devenues contraignantes en vue de la saison à venir 2017/18.

Deux clubs de BCL, le FC Zurich et Neuchâtel Xamax FCS, sont, conformément aux décisions de la commission des licences, en possession de la licence pour évoluer en RSL. La licence III, permettant de jouer le championnat de BCL, a été octroyée aux 3 clubs de Promotion League, le SC Kriens, le FC Rapperswil-Jona et le FC Stade Nyonnais, qui pourront donc jouer au niveau supérieur en cas d’ascension.

La Commission a octroyé les licences suivantes pour la saison 2017/18:

Licence I ou II

FC Bâle 1893 (I)
Grasshopper Club Zurich (I)
FC Lausanne-Sport (I)
FC Lucerne (I)
FC Lugano (I)
FC Sion (I)
FC Saint-Gall (I)
FC Thoune (I)
BSC Young Boys (I)
FC Zurich (I)
FC Vaduz (II)
Neuchâtel Xamax FCS (II)

Licence III

FC Aarau
SC Kriens
FC Stade Nyonnais
FC Rapperswil-Jona
FC Schaffhouse
Servette FC
FC Wil 1900
FC Winterthour

Sans licence

FC Chiasso
FC Le Mont LS
FC Wohlen

La licence I est exigée pour la participation aux compétitions de l’UEFA et autorise simultanément à participer au championnat de Raiffeisen Super League. Pour cette dernière, une licence II suffit. Elle correspond au type de licence demandé par les aspirants à une promotion de BCL en RSL. Avec une licence III, un club est autorisé à évoluer en Brack.ch Challenge League.

(sfl.ch)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein
Avatar du membre
nico_196
Premier disciple
Premier disciple
Messages : 1481
Enregistré le : 01.07.2014 11:51

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nico_196 » 01.05.2017 12:05

nufc a écrit :20 clubs reçoivent leur licence pour 2017/18 en première instance

La Commission des licences de la Swiss Football League (SFL) octroie la licence pour la saison 2017/18 aux 10 clubs de Raiffeisen Super League (RSL). Alors que la licence est refusée à 3 clubs de Brack.ch Challenge League (BCL), dont le FC Le Mont, les 3 demandeurs de Promotion League - dont le Stade Nyonnais -, l’ont reçu pour la 2e division.

En première instance de la procédure d’octroi des licences pour la saison 2017/18, la Commission des licences de la SFL a analysé les dossiers remis par 23 demandeurs de licence – soit les 20 clubs de la SFL, ainsi que 3 clubs de Promotion League pouvant caresser l’ambition de monter en BCL. La commission a examiné ces volumineux dossiers, selon des critères juridiques, infrastructurels, sportifs, administratifs, financiers et de sécurité.

Au final, la Commission accorde la licence sollicitée pour la saison prochaine aux 10 clubs de Raiffeisen Super League (RSL), dont le FC Sion et le FC Lausanne-Sport. En Brack.ch Challenge League, 7 des 10 clubs remplissent les exigences pour la saison à venir, dont le Servette FC. Deux d’entre eux, le FC Zurich et Neuchâtel Xamax FCS obtiennent même la licence, qui leur permettrait de jouer, le cas échéant, en Raiffeisen Super League.

La commission des licences a, en revanche, refusé d’accorder le précieux sésame au FC Chiasso, au FC Le Mont LS et au FC Wohlen. Ces 3 clubs de Brack.ch Challenge League, la seconde division professionnelle helvétique, ont la possibilité de faire recours dans un délai de 5 jours. Les décisions en deuxième instance seront communiquées mercredi 31 mai 2017 et seront définitives.

Accent sur l'éclairage des terrains de jeu en BCL
Cette année, outre les critères financiers, ce sont surtout les données infrastructurelles, qui ont attiré l’attention de la commission des licences, notamment l’éclairage des terrains de jeu. De nouvelles conditions, plus astreignantes, concernant le nombre de lux nécessaires avaient été admises au catalogue des stades de BCL - et dûment communiquées aux clubs, en son temps -, voici cinq ans déjà. Après un délai de transition, qui a été prolongé entretemps, les exigences sont devenues contraignantes en vue de la saison à venir 2017/18.

Deux clubs de BCL, le FC Zurich et Neuchâtel Xamax FCS, sont, conformément aux décisions de la commission des licences, en possession de la licence pour évoluer en RSL. La licence III, permettant de jouer le championnat de BCL, a été octroyée aux 3 clubs de Promotion League, le SC Kriens, le FC Rapperswil-Jona et le FC Stade Nyonnais, qui pourront donc jouer au niveau supérieur en cas d’ascension.

La Commission a octroyé les licences suivantes pour la saison 2017/18:

Licence I ou II

FC Bâle 1893 (I)
Grasshopper Club Zurich (I)
FC Lausanne-Sport (I)
FC Lucerne (I)
FC Lugano (I)
FC Sion (I)
FC Saint-Gall (I)
FC Thoune (I)
BSC Young Boys (I)
FC Zurich (I)
FC Vaduz (II)
Neuchâtel Xamax FCS (II)

Licence III

FC Aarau
SC Kriens
FC Stade Nyonnais
FC Rapperswil-Jona
FC Schaffhouse
Servette FC
FC Wil 1900
FC Winterthour

Sans licence

FC Chiasso
FC Le Mont LS
FC Wohlen

La licence I est exigée pour la participation aux compétitions de l’UEFA et autorise simultanément à participer au championnat de Raiffeisen Super League. Pour cette dernière, une licence II suffit. Elle correspond au type de licence demandé par les aspirants à une promotion de BCL en RSL. Avec une licence III, un club est autorisé à évoluer en Brack.ch Challenge League.

(sfl.ch)


Très étonnant que Wil reçoive sa licence en première instance
Surtout avec Le Mont qui ne l'obtient pas...
Avatar du membre
nufc
Coma éthylique
Coma éthylique
Messages : 6489
Enregistré le : 20.01.2004 13:11
Localisation : Valais / Vaud
Contact :

Re: [RSL] Informations générales

Messagepar nufc » 09.05.2017 09:29

La nouvelle Super League et le contre-exemple luganais

Jugée par beaucoup trop ennuyeuse et prévisible, la Super League (mais aussi la Challenge League) pourrait adopter un nouveau format dans un avenir proche. Mais est-elle vraiment autant dépassée que d'aucuns le disent ?

Initié en début d'année et confié à l'entreprise spécialisée néerlandaise Hypercube, le processus analytique et consultatif est toujours en cours. Fin avril, la société - architecte de plusieurs réformes de championnats en Europe - a livré une première salve de données, notamment la compilation des réponses rendues dans des questionnaires soumis au monde du football suisse (clubs de SFL, ASF, supporters, anciens joueurs, partenaires TV, journalistes,...).

Ce qu'il ressort de cette collecte est que l'ensemble des groupes consultés accorde la primauté à l'intérêt sportif, importance extrêmement forte dans les rangs du public et de l'ASF. Le problème, à l'origine de cette démarche, est que la Super League et la Challenge League attirent moins de monde dans les stades depuis cinq ans, ce qui serait le signe d'une baisse de l'intérêt qu'elles suscitent.

Compte tenu des réponses compilées par Hypercube, s'il devait y avoir un changement de format, le championnat de Suisse devrait revenir à une saison en deux phases aux modalités plus ou moins compliquées (autre phase de groupes avec ou sans division de points, suivie ou non des play-off, etc.), comme cela est le cas dans plusieurs pays (par exemple Danemark, Autriche, Pologne, prochainement aux Pays-Bas).

Sur les seize clubs de SFL qui ont répondu, treize sont en faveur d'un exercice de Super League divisé en deux phases et douze en faveur d'une Challenge League elle aussi coupée à mi-saison. Avec un nombre idéal de douze équipes par division. L'idée est de créer artificiellement des points de tension tout au long de l'année pour lutter contre l'ennui dont les deux principaux coupables sont le FC Bâle qui domine trop et le ventre mou qui n'intéresse personne.

Mais rappelons toutefois quelques faits. Oui, le FCB a été sacré champion pour la huitième fois consécutive en établissant qui plus est un nouveau record de précocité (30e journée). Il ne faut cependant pas oublier que, depuis le passage à dix équipes (2003/04), cinq titres n'ont été attribués qu'à la toute dernière journée (35,7%) et trois à l'avant-dernière. Soit un total de 57,1% des saisons (8 sur 14 disputées) qui ont connu leur épilogue lors des deux dernières journées au plus tôt !

Jouée d'avance, la Super League ? Eh bien pas si l'on prend les chiffres. Dans 28,5% des cas (4 sur 14), le champion n'était pas en tête du classement à la pause hivernale. Et dans 72,7% des cas (8 sur 11, n'ont pas été pris en compte les deux exercices qui ont vu Servette et Xamax faire faillite et Sion être pénalisé), l'équipe qui était dernière à mi-saison n'a pas été reléguée !

Que nous dit alors le classement actuel, à part le fait que Bâle a survolé les débats comme jamais ? Que des zones présentent toujours, à cinq matches du terme de la saison, une belle activité sismique. Sion, Lugano et Lucerne se battent pour les places trois à cinq aux conséquences cruciales en vue de l'Europa League 2017/18. Lausanne-Sport et Vaduz luttent eux pour le maintien, une lutte dont viennent à peine de s'extirper (sans doute pour de bon) GC, Thoune et St-Gall.

En fait, deux semaines plus tôt, il n'y avait guère que deux clubs sur dix, Bâle et son dauphin YB, à ne pas baigner dans l'onde du suspense. Pas si mal, non ? L'exemple le plus frappant est celui du FC Lugano.

Une semaine après la première consultation menée par Hypercube auprès des médias - fin mars, durant la pause internationale -, la "Sonntagszeitung" proposait pour présenter la 26e journée de Super League une double page dressant un état des lieux de la lutte contre la relégation. Avec un décryptage des cinq équipes menacées, dont Lugano.

Or il se trouve que les Tessinois se sont imposés le jour même à Lucerne, revenant ainsi à égalité de points avec le cinquième St-Gall - qui soit dit en passant n'était pas considéré alors comme un des candidats à la relégation avant de le devenir un peu les semaines suivantes ! - et passant ainsi subitement d'un combat pour ne pas tomber à la quête d'une place européenne. Le tout en 90 minutes. Lugano est désormais, après 31 journées, quatrième du classement et un candidat des plus sérieux au podium final (ce qui pourrait le propulser directement en phase de groupes de l'Europa League) !

La relégation, d'ailleurs, Lausanne-Sport ne s'en est pas encore échappé. Vaduz a le profil du cancre idéal, ce qu'il était après le 1er tour. Mais les Liechtensteinois s'accrochent et se sont même, l'espace d'une semaine (après la 24e journée), débarrassés de la lanterne rouge au détriment d'un LS qui a récemment eu deux opportunités de prendre le large par rapport à la barre mais n'a pas su les saisir.

Cette Super League à dix n'est donc pas aussi dépourvue d'intérêt que cela. Son ventre mou n'est pas si mou, son mauvais élève pas beaucoup moins doué que les clubs qui le précèdent au classement et son champion n'est pas toujours sacré tôt.

Et puis modifier le format aurait tout de même trois inconvénients majeurs. Le premier, accoucher d'une compétition compliquée et plus difficilement lisible. Le deuxième, cela ne changerait rien au fait que Bâle est au-dessus du lot (on ne changerait que l'emballage, pas le produit).

Le troisième, sans doute le plus problématique, est que ce serait profondément antisportif, avec la réintroduction, par exemple, d'une division des points entre les différentes phases de la saison ou alors des passe-droits alambiqués pour l'obtention d'une place en Europe.

Et si, plutôt que de penser des mesures artificielles pour contrarier le vaisseau-amiral de la flotte suisse, on pensait d'abord à encourager les autres à mieux travailler ? Car toutes les formules du monde n'y changeront jamais rien: au mieux une équipe joue, au plus elle obtient de bons résultats, au plus le public suit, au plus l'émulation au sein d'un championnat tire tout le monde vers le haut. Avec ou sans play-off...

(08.05.2017 - 14:44, ats)
"Comment se fait-il que personne ne me comprenne et que tout le monde m'aime"? Albert Einstein

Retourner vers « Equipes suisses et football suisse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité